16.10.12

Dans le train...

Difficile exercice que celui de dompter les vibrations incessantes d'un moyen de transport pour croquer l'environnement interne du véhicule. Après avoir testé la voiture sur autoroute, je me suis décidé à faire de même dans le TGV entre Paris et Lyon. Le résultat n'est pas satisfaisant à mes yeux mais constitue un entraînement appréciable pour les obsédés de la précision... Je m'explique ci-après :

J'ai en effet démarré le croquis avec la volonté inébranlable (que nenni) d'être toujours aussi précis et net dans le dessin. Je me suis ensuite laissé allé à accepter quelques "ratés" de ci de là sur les personnes assises puis j'ai franchement lâché prise en laissant ma main hachurer frénétiquement les différentes zones théoriquement ombrées de la scène.

Au final, même si je n'apprécie pas personnellement le rendu, j'avoue avoir profité de ce "lâcher prise" et le conseiller à tout un chacun.


En plus, on ne voit pas le temps passer ;-)

2 commentaires:

Emily a dit…

Bonne idée !

silke conquet a dit…

lâcher la vapeur, ça fait du bien ! spacieux en tout cas ;-). Manque l'avion, et le train à vapeur, prochaine quête !