30.12.14

Rencontre à Avignon : expo aquarelles et croquis

A l'invitation de Dominique Gioan (membre de la Société Française de l'Aquarelle), nous nous sommes rencontrés le samedi 6 décembre à Avignon et même tout le WE pour les plus gourmands...
Sympathique idée que de faire se croiser aquarellistes et croqueurs à l'occasion de l'exposition de la SFA dans le très beau Cloître Saint-Louis.
Point de RDV au Palais du Roure avec sa cour intérieure et son musée bien à l'abri...  Un passage chez "Ginette et Marcel" (22 place des Corps Saints), pose tartines pour le déjeuner. Croquis dans l'église des Célestins juste à côté. Et pour finir la journée une visite personnalisée de l'exposition d'aquarelles et encore des croquis sur place.
Le dimanche ballade dans la ville, petit bonjour à nos chers Papes dans leur petite demeure... croquis, café, thé, chocolat... il fait froid froid froid...

Merci Dominique.
http://www.sfaquarelle.fr/



Bilan 2014

Une année de sketching de plus au sein de la bouillonnante communauté mondiale du croquis urbain !  Elle n'a pas été de tout repos, mais après tout, c'est ce qu'on demande aux années, je présume.  Jetons un œil ensemble sur les événements que nous avons partagés au cours des 12 derniers mois...

D'abord, on a fait voyager des carnets.  Ici, le carnet des cuisines, qui a compilé des vues de nos antres alchimiques de toute la France.  Il a pu croiser celui des arbres, des fenêtres, du clair-obscur... les idées ne manquent pas, une fois qu'on a réuni tous nos esprits créatifs !  Après, du point de vue du timing et de l'organisation, on a encore quelques menus progrès à faire, mais l'essentiel, c'est que les choses se fassent, non ?


Ensuite, on s'est retrouvés tous les trois mois dans des endroits stimulants pour les Sketchcrawls.  Pour moi, ça a été notamment la Grande Mosquée de Paris, le Quai Branly et Semur-en-Auxois, et j'ai découvert avec bonheur les dessins des 4 coins de France de ceux qui avaient choisi d'autres lieux; comme ça, j'ai eu l'impression de ne rien rater !

En avril, on a tenu en Bourgogne le plus long safari aux croquis du monde à ce jour (record qui ne demande qu'à tomber...), en compagnie de collègues madrilènes ou parisiens déjà connus, mais aussi de petits nouveaux qui sont venus se greffer et qu'on a eu le plaisir de retrouver par la suite, avec l'impression que la famille s'agrandissait à l'infini.

En juin, une grosse centaine de dessinateurs s'était donné rendez-vous à Sète, pour la 2ème rencontre nationale d'USk France, encore plus nombreuse que l'année d'avant à Lyon.  Le succès de l'entreprise donne des cheveux blancs aux organisateurs locaux, mais quel bonheur de retrouver les amis de Bordeaux ou de Liège !  De rendez-vous en rendez-vous, les liens qui se tissent sont plus solides et l'émulation artistique nous pousse tous à dépasser nos limites dans la bonne humeur.  Que rêver de mieux ?


A l'automne, c'est à Marseille que le rendez-vous avait été pris à l'initiative du groupe d'Aix-Marseille, toujours dynamique et accueillant.  De nouvelles têtes à ajouter dans les carnets et des paysages franchement spectaculaires.  Et à Paris, les dessinateurs espagnols ou hispanophones se sont retrouvés ensuite pour écumer les quartiers les plus graphiques. Mais ça bougeait aussi à Montélimar et dans bien d'autres villes où l'on se dépêchait de profiter des derniers jours au climat encore fréquentable avant la trêve hivernale.

Et l'an prochain, qu'est-ce qui nous attend ?  On sait déjà qu'on sera nombreux à Strasbourg en juin pour la 3ème rencontre nationale, mais tout reste encore à construire pour tous les autres week-ends de 2015 !  Je suis déjà impatiente de vous revoir ou de faire votre connaissance !  Alors à bientôt, par ci ou par là, et une excellente année graphique à vous tous !

Quelques images de Cahors...

Un petit retour sur quelques balades au gré des rues de  Cahors ces derniers mois alors que le temps se prêtait à croquer à l'extérieur... afin de vous souhaiter de joyeuses fêtes... et plein de croquis pour l'année qui va bientôt montrer son nez !

La petite librairie du bout de ma rue en septembre aux derniers rayons du soir


Septembre, un dimanche en fin de journée, et toujours un grand soleil !
Octobre, cette fois les jours raccourcissent ! mais le soleil est encore là !

Les prémices de l'hiver en ce froid dimanche d'octobre !

Décembre un jour de soleil devant ce chalet aux allures basques et au beau plaqueminier !

Et puis une petite note printanière avec les bus de la ville et leur parure de coquelicots !


23.12.14

La Cathédrale d'Embrun (où je me suis marié...)

Je me suis dit qu'il ne fallait pas passer ces merveilleux congés de fin d'année sans produire quelque chose... Me voilà donc en quête d'un nouveau sujet dans la belle ville d'Embrun, nichée sur un roc célèbre, avec une non moins célèbre Cathédrale du XIIème siècle.
Je donc posé mon siège pliable devant l'entrée principale en ne dérogeant pas à mon aspiration préférée, celle de la perspective curviligne. La température de 7°C a eu néanmoins raison de ma ferveur créatrice au bout d'une grosse heure ;-)


Meilleurs voeux à tous les sketchers !

Je vous souhaite à tous, amis sketchers,  d'excellentes fêtes de fin d'année…  à vos crayons ! 


Joyeux Noël à tous...

Joyeux Noël depuis Montélimar !
Que la joie emplisse vos coeurs !

21.12.14

Les quartiers d'hiver d'Eloise II

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas emmené faire une promenade en bateau…

http://france.urbansketchers.org/2014/07/une-petit-tour-en-bateau.html
http://france.urbansketchers.org/2013/08/les-petits-riens-en-mer-diroise.html
http://france.urbansketchers.org/2013/06/15-et-16-juin-2013-les-voiles-de-la.html

Voilà ! Il est grand temps de se mettre aux travaux d'hiver et cette année, j'ai pu participer à la sortie de l'eau d'Eloise II, le beau voilier classique (un yawl bermudien de 1957) sur lequel je navigue depuis plusieurs années.
Ce mardi 16 décembre 2014 au matin, rendez-vous est pris avec l'équipe du chantier du Guip, où Eloise va être hiverné. Les Lorientais connaissent bien le site, puisque c'est là que "Biche", le dernier thonier de l'île de Groix, a été restauré.
La journée a très bien commencé, avec une rapide petite navigation sous le soleil du matin, de Port-Louis à Lorient, vers la Cité de la voile, quai Groupama, où nous attend la grue et le camion. Nous avions bien préparé le bateau la veille  afin que le démâtage se fasse le plus rapidement possible et tout s'est très bien passé. On a même eu le droit à la pesée . Verdict : 11 tonnes !





A présent, le bateau est bien à l'abri sous son hangar, comme un petit bijou dans son écrin.
Nos week-ends seront bien occupés jusqu'au printemps : il faudra le désarmer, le nettoyer et le bichonner pour préparer la prochaine saison de navigation. Mais pour moi, plumes et carnets et ne sont jamais bien loin de la boîte à outils !

Si vous voulez en savoir plus : Le site d'Eloise II


19.12.14

Noël en décembre

Je vous admire tous pour cette constance que vous avez à poster, tout autant que pour votre habituel talent.
En ce qui me concerne il y a bien longtemps que je ne vous avais pas écrit et j'ai bien peu de choses à vous proposer. Je griffonne régulièrement tout de même, mais des petits riens, sur un coin de table, de plus pas très urbains. Je reste fidèle au RV modèle vivant chaque semaine.
Je vais cependant vous montrer ce que j'ai fait avec Carré D'art, notre assos locale.

D'abord, la remise officielle de la sculpture réalisée pour le Téléthon, qui avait permis de récolter un petit pactole lors de la précédente édition.
Cette année, pas de collecte de notre part, mais j'ai pu finaliser la sculpture, " le défi", qui représente un enfant défiant un brin d'ADN et piétinant des bases azotées dont l'organisation présente des anomalies.
AFM Téléthon souhaite se servir de la sculpture comme un "totem" lors des prochaines manifestations.




Et enfin puisque c'est "Noël en décembre", nous avons participé au marché de Noël de Rumilly.
Nous faisons partie des favorisés et disposons d'une vaste salle chauffée, au cœur du marché, pour vendre dessins, aquarelles, peintures, et surtout nos sculptures et céramiques. ( enfin...surtout les petites pas trop cher ! )



Bonnes fêtes à tous.
http://www.carredartrumilly.fr/
https://www.flickr.com/photos/carredart/sets/

15.12.14

Expo d'art contemporain

En ce moment au musée d'art contemporain de Bordeaux, le CAPC, sont exposées des œuvres de Franz Erhard Walther. Son truc à ce monsieur, c'est la couture et les lettres de l'alphabet. Les formes simples et les couleurs pop.



Certaines pièces sont à utiliser par le public. La sculpture devient ainsi animée. Le corps est dans l'oeuvre. Scène anecdotique où Odile et Jacqueline, deux dames non-voyantes, essaient l'oeuvre intitulé "Canal de vision". 



Croquer le CAPC, c'est un peu comme croquer dans du gâteau... on voudrait faire des arches et des arches et ne jamais s’arrêter.


14.12.14

Rencontrez les correspondants : gerard darris > lorient

Bonjour,

Je suis Gérard Darris, et je m'inscris aujourd'hui dans le blog des USK France, dont je suis membre depuis à peu près un an.
Je dessine depuis longtemps, mais du temps de ma vie professionnelle, surtout en voyage. Ma formation d'architecte (j'ai exercé comme urbaniste plus de 30 ans dans un bureau d'études privé à Rennes) me portait plutôt vers les croquis de paysages urbains. Je travaillais surtout en noir et blanc (feutres noirs et encre de Chine pour les lavis ombrés), mais aussi parfois à l'aquarelle.

Depuis 3 ans, je suis en "retraite", et je me suis installé à Lanester, à côté de Lorient. Cette nouvelle installation est l'occasion pour moi de me mettre à dessiner plus activement.Quand je travaillais, je ne pouvais dessiner qu'en dehors de mon cadre quotidien. Le dépaysement m'était nécessaire.
Aujourd'hui, dans un environnement et une ville que je découvre peu à peu, je me suis donné pour objectif de croquer des sujets proches. Je redécouvre la couleur, gouache et surtout aquarelle. L'aquarelle permet des croquis rapides, sur le motif. Par ailleurs, je suis inscrit en cours pour adultes aux Beaux-Arts de Lorient, (modèle vivant les années précédentes, peinture depuis cette année).


Quand je fais mon dessin (installé sur un petit pliant dans la rue), il m'arrive souvent d'être abordé par des passants qui se mettent à discuter avec moi, et qui parfois m'apprennent des tas de choses sur ce que je dessine. J'adore ces  moments d'échange !! Du coup, dans le commentaire que je poste avec mon dessin, j'aime ajouter quelques réflexions qui permettent d'en apprendre un peu plus sur le sujet.
Je ne cherche pas à faire des "cartes postales" des endroits les plus "jolis" de la ville et des environs. Je préfère rechercher des sujets ordinaires, mais qui deviennent (à mes yeux) intéressants par le cadrage que j'ai choisi, ou par le contraste des couleurs.

Mon inscription sur Urban Sketchers stimule beaucoup mon envie de dessiner. D'abord, voir toutes ces autres manières de dessiner est très stimulant pour mon propre travail, ensuite j'apprécie de pouvoir échanger des commentaires avec les autres membres et de me sentir intégré à une petite communauté de gens partageant la même passion.





En 2014, j'ai participé, à l'invitation de Bénédicte Klène (chroni-croqueuse de petits riens) à 2 sketchcrawl à Rennes. J'ai aussi rencontré, à l'occasion de leur passage dans le coin, Sylvie (Bigoudène 46) et Martine (Pittet), un plaisir de pouvoir échanger et dessiner avec elles.

Je lance donc une invitation à tous les Urban Sketchers de passage dans le Morbihan, à me contacter si l'envie leur prend de faire un petit croquis dans la région. Les sujets ne manquent pas !!

Merci de m'accueillir dans la communauté des correspondants !
gegedarris.blogspot.fr
www.flickr.com/photos/106785043@N02/

12.12.14

Quelques heures à Bourges 2

  Nous voilà à nouveau à Bourges avec ma copine le temps de remplir les pages d'une réunion pour elle et d'autres plus hasardeuses d'un carnet de croquis pour moi. La réunion compte 9 points m'annonce t-elle et j'ai parait-il  l'air d'aller au ski . c'est qu'il fait froid ce matin.
Je prends le parti de mieux me repérer dans le centre historique. Je dévale les rues avec  à l'esprit une jolie tour gothique aperçu sur un prospectus de l’hôtel. Je traverse une première fois la place Gordiane, je suis bien tentée de m'y arrêter mais je poursuis ma recherche en descendant des rues remplies de boutiques, les décorations de Noël s'accrochent déjà discrètement dans les rues .


 Le temps passe, j’abandonne  ma quête et me décide pour croquer les imposantes maisons à colombage de la place Gordiane . En empruntant une rue en travaux , dans une cour apparait le délicat édifice gothique, c'est le musée Estève ou l’Hôtel des échevins .
Mon programme est fait , d'abord la place Gordiane qui est tout près  et une fois que les frissons me gagnent , quelques pas pour me réchauffer et coucher la tour des Échevins sur mon carnet . 


J'ai de la chance , il y a du soleil sur le muret ou je m'installe.
Un aimable coup de téléphone m'informe que la réunion est terminée, les 9 points ont été traité avec efficacité.  
( carnet fabrication maison avec du papier Arches satiné 180g )

29.11.14

La Campagne à Paris !

Me faire me déplacer, c'est un peu comme songer à faire déménager la Tour Eiffel. La logistique est lourde... je ne suis pas la sketcheuse typique, la brosse à dent toujours dans la poche, non monsieur. Mais, là, franchement, c'était irrésistible, comme programme : d'abord une nocturne du dessin à la Cité de l'Architecture, en compagnie de Jérémy Soheylian et de croqueurs parisiens, puis une visite dessinée de la Manufacture des Gobelins sous la houlette de Valérie Parvais, qui y travaille dans l'atelier de basse-lisse et que les USk connaissent bien.  Elle a réussi à décider sa hiérarchie à recevoir une douzaine de maniaques du croquis et à nous ouvrir les portes des ateliers, du musée et, surtout, de la cantine des Gobelins !  Eurodisney n'a plus qu'à bien se tenir. D'abord, pour Mickey, je ne me serais pas déplacée !



La cité de l'Architecture et du Patrimoine se trouve près du Trocadéro, où les bières coûtent 6 euros (c'est juste pour la rime).  Mais le musée est impressionnant, rempli de moulages de tympans des plus beaux édifices religieux de France.  Une merveille.  Comme si on visitait toutes les cathédrales à la fois, dans une scénographie sobre mais majestueuse.  Et peu éclairée, ce qui rend le croquis sportif pour les yeux... mais ça vaut la peine de s'échiner. Plus d'images de ce lieu magique sous le pinceau de Marion Rivolier, d'USk Paris, à cette adresse.

La Manufacture des Gobelins, quant à elle, se situe dans le XIIIe arrondissement, sur l'avenue du même nom, mais, quand on y a ses entrées, on passe par un autre côté, l'entrée des artistes, en quelque sorte... J'avais eu le temps quand même de m'occuper de l'imposante façade principale avant de m'engouffrer dans ce vaste ensemble de bâtiments de toutes les époques.



Nous avons eu la chance de passer deux heures entières dans l'atelier de basse-lisse en compagnie des lissiers, qui sont toutes des femmes, mais le dictionnaire n'a pas l'air de connaître de féminin pour ce métier (à tisser...).  Il paraît qu'en général, l'ambiance y est très studieuse, mais notre venue, la visite d'un photographe et l'équipe de démontage venue enlever du matériel pour sa révision et sa restauration ont contribué à perturber la routine de l'équipe.  Mais bon, considérant que les lissiers peuvent répéter la même routine pendant 8 ans parfois, avant de toucher au but, on n'a pas vraiment eu l'impression de déranger, bien au contraire.

Merci à toutes celles qui nous ont accueillis et fait partager leur quotidien, en nous prodiguant toutes les explications dont nous étions avides et en recevant nos dessins avec chaleur et enthousiasme !

Rencontez les correspondants: Marc Dejoux - Llupia / Thuir - Pyrénées Orientales

marc2joux@gmail.com

         Je m’appelle Marc Dejoux et suis un dessinateur amateur autodidacte, originaire d'Auvergne je vis maintenant depuis bientôt quarante ans dans les Pyrénées Orientales.
J’ai peut être commencé dans l’enfance à aimer le dessin, quand je réclamais à mon père un petit dessin de ses drôles de personnages sur le coin de la table de la cuisine . Plus tard, j’ai dessiné et même tenté de peindre pour finalement abandonner vers l’âge de 18 ans.
Mon parcours professionnel autour du bâtiment m’a toutefois toujours gardé le crayon à la main à travers des plans et perspectives, puis ceux plus créatifs pour moi de conception d’aménagement intérieurs.
J’ai ensuite ressenti le besoin de renouer avec mes passions de jeunesse autour de la musique et du dessin. Il y a un moment où l’on commence à ressentir que la vie future devient inexorablement plus courte que celle que l’on a vécue, alors il devient soudain évident que l’avenir c’est aujourd'hui !
                                    
                                                       'Elne vue de la terrasse à coté du cloitre

En 2002 j’ai commencé un timide carnet de voyage puis un plus gros avec plusieurs voyages en Scandinavie ainsi que d’autres autour de toutes nos balades, alentour  ou Européenne. Puis l’intérêt s’est peu à peu émoussé au fil des années et les carnets ont trainés parfois en longueur. A part quelques dessins d’inspiration plus onirique j’ai également commencé une série de portraits de musiciens, partagés sur internet.  Souvent j’ai travaillé à partir d’un arrêt d’image sur video afin d’éviter un point de vue à la fois trop photographique et aussi souvent déjà vu.

                                                            Massif de la Chartreuse


En Aout 2013 j’ai rempli un petit carnet à ressort sur Contis dans les Landes. J’y ai retrouvé là simplement le plaisir de dessiner in situ et le hasard m’a ensuite fait rencontrer les USK en octobre. Voilà, ce que je cherchais depuis longtemps était juste là !
Ce qui me séduit dans le sketch tiens à la facilité à trouver un sujet sans finalement se poser trop de questions. Juste se balader le nez au vent et se laisser séduire, dessiner, raconter un petit moment de vie plus ou moins travaillé selon la vibration ressentie sous le crayon!


                                                    Le Mont Dole - Baie du Mont Saint Michel -
L’esprit USK me rappelle un vieux projet de jeunesse ou j’avais tenté de communiquer avec d’autre personnes et ce uniquement par dessins interposés. Malheureusement les réseaux sociaux d'une autre époque, par annonce de presse, les lenteurs postales et parfois aussi les incompréhensions avaient fini par avoir raison de ces échanges…

                                                      Anse de Pors Scaff - Plougrescant -


Je retrouve donc ici cet esprit ou les rencontres se font d’abord au travers de la séduction des univers dessinés de chacun. Se réunir dans la vraie vie reste ensuite vraiment très enrichissant et dynamisant!
Dessiner in situ c’est accueillir simplement le présent et le retranscrire en y laissant s’imprimer sa marque.
 Au-delà de nos possibilités techniques très diverses l’essentiel  est pour moi surement, l’appréciation de la seule plus- value qui compte, la part intime et personnelle de rêve qui vient s’ajouter sur la réalité à travers tous nos dessins.


Je vous remercie de m’accueillir ici parmi vous.

27.11.14

Tsunami USK à Clermont

Un extrait de mon carnet accordéon spécial bistrot
En grand ICI

A l'occasion du 15°Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont, comme tous les ans maintenant, pas loin d'une centaine d'USK rejoignent la capitale Auvergnate pour visiter l'expo et devinez quoi: pour dessiner tout ce qui bouge. Ou pas, car cette année le muséum d'histoire naturelle Henri Lecoq nous avait ouvert ses portes! ( ce qui fera l'objet d'un post à venir).

Au resto sur la nappe, feutre et tâches de truffade
Au Muséum,Encre platinum sur carton et acrylique



Entre veillées au coin du feu au fameux "1513", sous la cathédrale, visites des trois étages de l'exposition à Polydôme et bières Bretonnes chez Gilbert au "Long John Silver", il restait peu de temps pour dormir.

***

Merci à tous ceux qui sont venus jusqu'ici, au plaisir
de se revoir en juin à Strasbourg!







De grands moments, vivement 2015!
(Plus par ici)

24.11.14

Dans la série "Martine ... en Bretagne"

Avec nos nombreuses pérégrinations, au gré des visites aux enfants et petits-enfants éparpillés en France et en Suisse, il serait temps tout de même que je poste mes croquis bretons de l'été.
Ah, la Bretagne ... une source renouvelée d'inspiration en ce qui me concerne.
Entre Morbihan et Finistère, quelques croquis pour vous donner envie d'aller vers l'Ouest !!