10.11.16

Crozon, la magie de la lumière

Crozon, au bout du bout de la Bretagne, m'a toujours envouté par son isolement, sa manière d'être déjà une ile et l'infinie variétée de ses paysages dans si peu de surface!
Nous n'y étions pas revenu depuis 2008 (années de mes premiers croquis sur carnets broché, après 10 années de croquis sur feuille libre! une révolution à l'époque), et c'est fort d'une météo digne d'un début d'automne que j'ai pu profiter des lumières rasantes, d'un soleil chaud et d'un calme incroyable!

Que ce soit à vélo ou durant de longues rando à pied sur le GR34, voici quelques impressions.

Le week-end de notre arrivée, Morgat et sa longue plage étais animé par les championnats de France de Kayak et Pirogue. Ambiance très sympa et ventée ou nous assistons à l'arrivée de la course de 17km.
Championnat de France de Kayak et Pirogue

Depuis notre maison louée dans le dernier village de Rostudel (je vous la recommande absolument: ici), dans le Cap de la Chèvre, nous faisons une longue rando le long de la côte faisant face à la baie de Douarnenez. Des atmosphères de Corse se dégagent, le tout, à l'abri du vent.
Cap de la Chèvre, cote Est

En fin de journée, retour au village pour capturer ces crèches alignées portant en elle une vie de cultivateur/pêcheurs. Le calme des ruelles n'est pas artificiel dans ces croquis mais bien la réalité de ce village: 3 maisons ouvertes sur 30 ...
Cap de la Chèvre, le village de Rostudel

Par contraste, nous partons de l'autre coté de la presqu'ile le lendemain pour faire une boucle depuis Camaret. Ce coté de la presqu'ile est avant tout militaire, avec toutes les époques d'intervention des armées. Ici c'est un fortin désuet mais faisant face à un fort de la pointe des Espagnol qui a été réactivé par l'armée après les attentats de 2001 de NYC. L'empreinte de la base Ile Longue et de l'arsenal de Brest est prégnant.
Ancien fortin verrouillant la baie de Camaret sur la pointe du Grand Goin

Nous contournons la pointe du Grand Goin, pour découvrir la pointe du Toulinguet avec son sémaphore militaire inaccessible, puis la pointe de Pen Hir en contre jour.
Pointe du Toulinguet et Pointe de Pen Hir

Retour à Camaret en fin de journée, la température descend vite et c'est en croquis rapide que je redécouvre la beauté de l'architecture de Vauban, répondant à des règles d'architectures standardisée, mais qui vient s'opposer avec l'anarchie des architectures en ruines des épaves de chalutier.
Camaret, la Tour Vauban, l'église et les épaves sur le Sillon

Deux jours de vent et de pluie font chuter les températures et suppriment les belles couleurs, c'est donc en fin de semaine que je peux ouvrir de nouveau le carnet à l'occasion d'une autre boucle à pied sur le Cap de la Chèvre: cote jusqu'à l'ile Vierge puis retour par les villages de l'intérieur.
Je complète la page par quelques autres épaves de Camaret ou nous retournons à vélo.
l'ile Vierge sur le Cap de la chèvre, village Kerroux, Epaves (Camaret)

Deux derniers croquis viennent conclure cette semaine paisible: les pins surplombant la baie de Douarnenez et une autre vision de Rostudel avec ses crèches rangées le long de la route.
Cap de la Chèvre au soleil couchant, les Hameaux rangés de Rostudel

3 commentaires:

Sadami a dit…

Yey, lovely!! Cheers, Sadami

Sylvie Bargain a dit…

Mais tu étais dans mon coin familial ! super ! J'espère que tu as rencontré l'équipe des croqueurs de la presqu'île !

Jean-Yves & Francoise Sauze-Schlotterer a dit…

ben non ... j'suis timide ;-)