29.8.18

Sur l'île de Groix


En août sur le quai de la jetée au soleil - Port Tudy
Jamais très loin d'une île (je me prépare d'ailleurs à partir dans quelques jours dans une nouvelle...)... il faut dire déjà que l'île de Groix est tout près de chez moi et que j'y vais très régulièrement. Ces derniers temps j'ai été bénévole pour le FIFIG (festival international du film insulaire de Groix) à plusieurs reprises... Fin juillet, une soirée en amont du festival durant laquelle on assistait à la projection de "Cinéma Paradiso" depuis les filets dans les arbres du Parcabout et tout dernièrement une petite semaine durant laquelle je travaillais sur les espaces exposition du festival... J'en ai bien sûr profité dès que j'ai pu pour faire quelques dessins !
En Août à Port-Lay en écoutant l'histoire de cette grande maison
Nous prévoyons d'ailleurs le prochain sketchcrawl du 20 octobre sur l'île ! (quelques souvenirs pour ceux qui sont venus à la rencontre nationale en 2017 à Lorient)
En août à Port Lay alors que j'étais de surveillance aux barrières un matin

En juillet, à Port Lay, où l'on revoit cette petite maison rouge

Port Tudy vu d'en haut en Juillet (gouache)
Il ne reste plus qu'à prendre le nouveau bateau - Là, dessiné à Lorient un jour gris d'août !



25.8.18

Rencontre nationale à Dijon, c'est parti !

Bonjour à tous !  Vous le savez certainement déjà, mais la rencontre nationale USk France 2019 aura lieu à Dijon, du 31 mai au 2 juin.  La petite équipe locale est déjà sur le pied de guerre pour vous faciliter la visite et vous permettre un inventaire graphique de la ville aussi complet que possible.  Nous vous tiendrons informés par le biais de cet article, que nous mettrons à jour chaque fois que nous aurons du nouveau à vous communiquer.

La toute première information utile concerne le CRI de Dijon, désormais baptisé Ethic Etapes Dijon, où l'hébergement coûte 46 euros par personne la nuit en chambre individuelle ou 30 euros par personne la nuit en chambre double.  La responsable m'a récemment dit qu'elle disposait à la date qui nous intéresse de 80 places pour l'instant, mais qu'il vaut mieux s'y prendre le plus tôt possible.  Voici l'adresse pour les réservations : http://cri-dijon.com/.

En espérant vous croiser dans les rues de la Capitales des Ducs au printemps prochain !

20.8.18

Dessiner à Ax-les-Thermes

A l'initiative de Vincent Desplanches, une rencontre de sketchers avait lieu à Ax-les-Thermes, le dimanche 12 août 2018.

Quelle belle occasion de découvrir cette ville, tout en fuyant la canicule gardoise!

Je n'ai pas été déçue car la ville a un petit charme presque suranné avec ses anciennes demeures. 
 
Villa Camille au numéro 23


Villa Les Tilleuls au numéro 21

Un vieil hôtel abandonné, menacé de destruction!

Le bonheur de vivre!

le vieux château d'eau

la rue du Coustou


Il fait bon y flâner tranquillement.

Ici les amateurs de sport d'hiver sont gâtés: un télécabine part directement de la ville, vers les pistes de ski.
Et, comble du confort, on peut prendre des bains de pied chauds, en pleine ville, grâce a deux bassins en libre accès. 

Le tout au milieu de paysages de montagne juste somptueux!

19.8.18

Rencontre USk à Ax-les-Thermes


Le dimanche 12 août 2018, plus de 30 Urban Sketchers d'Occitanie, du Languedoc mais aussi de Catalogne voisine ont dessiné dans les rues de la cité balnéaire pyrénéenne d'Ax-les-Thermes, à l'invitation du comité de jumelage, pour les fêtes européennes.
More than 30 sketchers went the 12th of August in Ax-les-Thermes (Pyrenees) for a first international USk meeting (Toulouse, Montpellier, Perpignan, Barcelona…)
Les organisateurs avaient tout prévu. Au petit déjeuner de bienvenue chacun s'est vu remettre un badge de l'évènement ainsi qu'une feuille de papier aquarelle frappée d'un tampon original à rendre en fin de journée pour constituer une petite expo.
Everything was perfectly orgazined. The locals welcomed us with a breakfast and distributed to everyone a badge, a map and a stamped watercolor sheet of paper. We were all invited to let one drawing in order to make a small exhibit.


Les sketchers se sont répandus dans les ruelles de la ville pendant toute la journée, entre établissements thermaux, vieux hôtels, villas arts déco et ruelles commerçantes. Nous avons tout de même pris le temps de nous retrouver autour d'un repas tout à fait convivial installé pour nous seuls sous la colonnade du Casino.
Then the sketchers went through the city heading for old buildings and nice spots to sketch. At noon, we were all invited to share a convivial meal especially prepared for us on the casino's terrace.
L'après midi fut légèrement écourtée à 17h, lorsque l'orage annoncé a éclaté, conduisant les dessinateurs à se rapatrier pour installer l'exposition finale. Afin de remercier les sketchers de leur venue, la mairie le comité de jumelage et Ax-organisation ont généreusement offert magnets, forfaits de ski à la station d'Ax-Bonascre et entrées aux bains du Couloubret !
Tout le monde s'est quitté avec l'envie de renouveler l'expérience l'an prochain.
The afternoon was a little shorten by a forcasted storm and we all went to give our drawing and made the little exhibit. As a closing to this friendly day, the mayor and the organizers thanked the participants by offering them gifts (ski passes and free tickets to spa !)
Thank you Ax-animation, we hope to meet again here next year.

17.8.18

Vacances au fil de l'eau

En ce mois d'août caniculaire, j'ai eu l'occasion de passer une semaine sur une péniche-hôtel-solaire. C'était merveilleux : le bateau solaire avançait dans le silence au fil de l'eau et nous étions quasiment seuls... De temps à autre, un héron croisait notre chemin : il nous offrait le spectacle de son vol au ras de l'eau. Nous avons croisé quelques cygnes et leurs cygneaux, l'occasionnel pêcheur. On nous a raconté des histoires de silures énormes… mais la capitaine se voulait rassurante, nous ne risquions rien. La péniche s'arrêtait de temps à autre au quai d'un village. Là nous aidions à l'amarrage. Pas facile de manœuvrer un bateau de 29m50 ! Et là, nous pouvions nous baigner ou aller nous promener. La capitaine vogue sur le Lot et le Canal du Midi depuis 19 ans. Dominique Renouf est à l'origine de la création de sa péniche solaire. C'est une militante écologiste au grand cœur. Cette semaine, nous étions 11 à bord : 8 adultes (dont 2 dames de 79 ans et 83 ans) et 3 enfants. Tout le monde a adoré le voyage. Au mois de septembre, je retourne à bord de la péniche solaire pour animer un stage "carnet de voyage" à bord de la péniche. N'hésitez pas à me contacter si cela vous intéresse !

Arrivée avec quelques kayakistes et libellules sur Castelmoron-sur-Lot.

Vive les ploufs dans le Lot quand il fait si chaud ! Cette histoire de "frite", c'est une des passagères du bateau qui est amarré de l'autre côté de la rivière qui crie à son petit cousin de ne pas l'oublier. C'est une frite bouée qui aide le petit garçon à nager en sécurité sur une grande distance.

Aymeric adooore se baigner. Il a passé 2 heures dans cette piscine dans le Lot.


Ici, nous avons fait une pause déjeuner sous les frênes et les saules pleureurs… Un des passagers était espagnol. Quand il a regardé la traduction de "Fresno" sur google translate, ce dernier lui a proposé "cendre" comme réponse. Personne ne connaissait l'arbre que l'on nomme le "cendre" ! J'ai dit qu'il y a un arbre qui est le "ash" en anglais et que "ash" signifie "cendres". Apparemment google translate passerait toujours par l'anglais pour traduire les langues. On en a eu la preuve !

Les premières nuits, il faisait si chaud, que je dormais dans la cabine de pilotage à demi-couverte. Je pouvais voir les étoiles par milliers… et le matin, j'étais en premières loges pour voir les levers de soleil… C'était une expérience magique ^^







L'été à Nantes ou l'Art du Voyage

L'été, la ville de Nantes se met à l'heure artistique. Suivre la ligne verte est devenue une habitude des visiteurs occasionnels ou des nantais. À chaque coin de rue une oeuvre d'art s'immisce dans le paysage urbain, éphémère ou pérenne. Parfois, on a l'impression qu'elle vient d'être installée, parfois il nous semble qu'elle est là depuis des années, et la réalité est souvent l'inverse de ce que l'on pensait. En suivant le parcours de cette année, je me suis arrêtée pour croquer quelques installations qui m'ont tapé dans l'oeil, peut-être à cause de leur rapport au lieu dans lequel elles prennent place.

La plus déroutante est probablement l'installation 'Transfert', qui ne fait pas officiellement partie du parcours LVAN mais qui répond aux mêmes problématiques : faire découvrir au grand public des créations innovantes, dans une zone libre d'art et de culture, comme le définit Pick Up Production. Cette association nantaise défend la culture comme terrain d'expression pour le plus grand nombre. Ici, une fois s'être fait brumiser dans la gueule du serpent, on découvre des aires de jeux, des installations artistiques et architecturales et des espaces de restauration, qui s'animent au fil des semaines au rythme des concerts, spectacles de danse ou ateliers récup' et réparation (de vélos). Lorsqu'on arrive sur ce site ayant historiquement accueilli les abattoirs de Rezé, on voyage littéralement, le paysage est lunaire, désertique, il fait chaud ! Il y règne un petit air de Burning man diront certains, en tout cas on s'y sent dépaysé. Suite de l'histoire à découvrir jusqu'en 2022 !

Transfert, sur le site des anciens abattoirs de Rezé - août 2018
La suite du Voyage à Nantes m'a conduite au Jardin des Plantes, où Johann Le Guillerm a parsemé ses 'Architextures' au fil de la promenade. Parfois psychédéliques, mais toujours subtiles, ses lignes fines et blanches dansent avec la végétation, l'eau, l'air, la terre. Ici, la Racinante se contorsionne, saute de pelouse en pelouse jusqu'à atteindre une île végétale au milieu d'un étang. Délicate. Lumineuse. Parfaitement intégrée au parc.

La Racinante, de Johann Le Guillerm au Jardin des Plantes - août 2018

Restons dans le domaine aquatique pour plonger dans le grand bassin de la piscine Léo Lagrange, dans le quartier de l'île Gloriette (qui n'a plus rien d'une île). Ici les photos sont interdites, mais prendre le temps de croquer ces poissons volants depuis les gradins est une véritable aventure. L'air est moite, chaud et humide, on se croirait en pleine région tropicale, avec l'odeur de chlore en plus. Une installation poétique signée Julien Salaud. (Une oeuvre pérenne qui est exposée depuis plusieurs années déjà)

Mes tripes sont des poissons d'argent - de Julien Salaud à la piscine Léo Lagrange - août 2018

Dans le même quartier, le Quai de la Fosse est devenu Quai des Plantes. L'ancienne carrière de Chantenay se prépare à accueillir le futur Arbre au Hérons des Machines de l'Ile. Le parking sans âme s'est paré de verdure avec différentes pépinières regroupant les futurs arbres, arbustes et herbacées qui viendront peupler le parc de la carrière de Chantenay. Classées par collections, on découvre l'origine et l'histoire de ces 1000 plantes de façon simple et ludique.

Quai des Plantes - Quai de la Fosse - août 2018

Et pour terminer, retraversons la Loire pour l'observer d'un peu plus haut qu'habituellement. C'est avec Marion et Aliette, perchée sur un siège de surveillance que s'achève ce périple. Nous nous trouvons entre la Cantine du Voyage et ses lettres bleu-jaune-rouge et les anneaux de Buren, avec une vue plongeante sur le village aux maisons colorées de Trentemoult.

Quai des Antilles - août 2018
Vous pouvez retrouver et partager d'autres dessins du Voyage à Nantes dans le groupe facebook Urban sketchers Nantes nouvellement créé, en complément de la page Flickr du même nom. Bon voyage !

11.8.18

Le VAL d'ALLOS

Nous sommes allés passer quelques jours dans le Val d'Allos (Alpes de Haute Provence), où le Verdon prend sa source, et où les montagnes étaient un excellent refuge de fraîcheur pendant ces derniers jours de canicule !

Mieux valait randonner trop tôt que trop tard pendant notre séjour car aux alentours de 14h/15h les orages et pluies diluviennes  étaient au rendez-vous chaque jour. Cela ne nous a pas empêcher de découvrir de jolies balades, des hameaux préservés, des cascades, des rivières et le magnifique patrimoine géologique du Pays du Haut-Verdon !

En voici un petit aperçu :

Le Col des Champs, utilisé en pâturages, Commune de Colmars.

L’église paroissiale Saint-Sébastien était à l’origine une chapelle de pénitents, située dans la Grand Rue du Village d'Allos.
Hameau de Chaumie situé en contre-bas d'une magnifique cascade.
L’accès à la cascade se fait à pieds à l’aide d’un sentier assez raide. 
Thorame-Haute !
Le Village de Thorame-Haute est l'un des plus vastes villages de France avec 3 hameaux pittoresques mais avec seulement 174 habitants !

https://www.flickr.com/photos/sophie_valenti/
Le Hameau de Chasse se situe au dessus de la commune de  Villars Colmars.

https://www.flickr.com/photos/sophie_valenti/

9.8.18

Symposium USk à Porto

Les rendez-vous d'Urban Sketchers se suivent mais ne se ressemblent pas. Ils sont de plus en plus intenses. Le symposium 2018 se tenait à Porto entre le 18 et le 23 juillet, et pour ma quatrième participation, j'avais pris un Sketch Pass qui m'a permis de dessiner davantage et d'avoir aussi plus de temps pour croiser des sketchers du monde entier. Quel plaisir de mettre un visage sur un nom, de tisser un peu plus les liens déjà noués et de rencontrer de nouvelles personnes. C'est surtout une réelle source d'inspiration pour tout sketcher, débutant ou confirmé, que de feuilleter les carnets des autres et de les voir dessiner.
Et pour ne rien gâcher, Porto est une ville magnifique enchâssée sur les collines dominant le Dourô que l'on peut l'admirer depuis nombre de points de vue. Cette semaine entière passée sur place, hors du temps, en compagnie d'innombrables camarades dessinateurs du monde entier donne l'irrésistible envie de participer au prochain symposium à… Amsterdam !
 
For my fourth participation to a symposium, I had a sketch pass that allowed me to do some more sketches and see many people of my acquaintance. That's so nice to put a face on a name, to catch up with friends and to meet new sketchers. And fortunately, Porto is a jewel that is reflected in the waters of the Douro. The different hills offer many points of view on the baroque churches, on the river and the bridges. Thank you to the symposium team and all the volunteers for making us discover their city and their country. 
The symposium 2018 gathered more than eight hundred artists, who had the opportunity to sketch every day with new mates. This moment is so intense that, at the end, you have only one obsession : attend to the next symposium that will take place in… Amsterdam !



All my sketches of Porto are in my Flick Set
La suite des croquis est à découvrir dans mon album Flickr

8.8.18

Les quais sur la Seine entre deux ponts, été 2018

Avant de partir en congés, l'occasion de nouvelles escapades graphiques, comme Avignon (j'y organiserai une journée urban sketching de 21 août 2018), ou encore Venise, je vous emmène ce mois ci à Paris, sur les quais de la Seine, entre le Pont Neuf et le Pont des Arts, travaux réalisés dans le cadre d'une sortie organisée par Delphine Priollaud-Stocklet.

Arrivé en avance sur le lieu de rendez-vous, je commence par les deux pavillons séparés par la courte rue Henri Robert, à l'extrémité Ouest de l’Île de la Cité.

---
---
---
Puis je m'attarde un instant sur la Place Dauphine avant de descendre sur les quais.
---
---
J'entre maintenant dans le vif du sujet.  Delphine nous a emmené sur l'extrémité Ouest de l'Ile de la Cité, qui nous permet de croquer quelques vues du Pont-Neuf, le plus ancien pont de Paris,commencé à la fin du 17ème Siècle et terminé au siècle suivant. Outre le matériau choisi, la pierre, en remplacement du bois sujet aux incendies, sa conception est totalement innovante. Terminé les habitations sur l'ouvrage et ajout de trottoirs protégeant les piétons des chevaux et véhicules hippomobiles.
---
---
---
Depuis une des arches du pont, on peut apercevoir le pont des Arts, et une partie du Louvre.
---
---
L'ouvrage se situe sur l'axe du Méridien de Paris (ou Méridienne Verte). Il relie le plus célèbre musée de la capitale à l'Académie Française, qui se singularise par sa coupole.

Le pont actuel date de 1984 après 3 ans de travaux, d'après les plans de louis Arretche. Il est composé de 7 arches (aux lieu des 8 sur l'ouvrage précédent) et s'alignent ainsi sur ceux du Pont-Neuf. L'aspect actuel a repris celui de l'ancien pont.

---
---
Avant de dessiner et aquareller le pont, et pour bien en maîtriser le cadrage, un petit travail sur des "vignettes" (plus ou moins grandes, s'avère nécessaire...
---
---
... avant de réaliser quelque-chose sur un format plus important (ici, dessin encre diluable en sépia).
---

---
Je ne m'interdit pas de revenir non plus sur un cadrage resserré en monochrome, ou de centrer la couleur que sur une partie du travail.
---
---
---
Je choisis également de me focaliser sur les embarcations aux pieds et entre les deux ponts, toujours en commençant par des "vignettes"...
---
---
Puis de poursuivre, là encore, sur des formats plus grand et aussi en mode panoramique.
---
---
---
Le dernier sujet de la journée a consisté à traiter une vue sur l’île-de-la-Cité, après une démonstration aquarelle de Delphine.
---
---
Et comme les températures de la journée ont été élevées, malgré les stations à l'ombre,  je décide de terminer ma journée par un rafraîchissement sur une terrasse de la Place Saint-Michel.
---
---
C'est tout, pour le moment!

Nicolas globe croqueur.
---