10.10.18

Rencontrer les correspondants : Fabrice Holbé > Champigny-sur-Marne – IDF




Quand on passe tout son temps sur un PC, le dessin urbain est une douce mise en danger, une façon de travailler sans filet, obligeant à lâcher prise. Chaque trait ou coup de pinceau est décisif mais le résultat final ne l'est pas vraiment pour autant, comme on dit ce n'est pas la destination qui compte mais le voyage, et qu'il est important de voyager en bonne compagnie !

Amsterdam, 13x42 cm


On a rien à prouver ici ; tous ces croquis sont inutiles, personne ne pleurera quand ils tomberont en poussière, alors pourquoi nous sont-ils si nécessaires ? Que cherchons-nous en représentant cette poubelle à l'aquarelle ou cette corniche à la plume ?

Ce qui ne cessera jamais de m'étonner est la richesse des expressions avec ces mêmes pinceaux et ces mêmes crayons : Regardez en ces pages cette montagne de Hélène Zeyer, cette place grenobloise de Marine Jambeau, ou ces locomotives de Nicolas Doucedame...

Ce que j'adore : tomber sur le croquis d'un endroit qui m'est connu mais où je n'avais trouvé aucun intérêt particulier, et le voilà cet endroit qui se dévoile soudain de façon surprenante sous le feutre ou le pinceau d'inconnus, recevoir le cadeau de cette nouvelle réalité, rassuré qu'il y a encore tellement de choses à apprendre.


Niolon, 13x42 cm


Originaire du Sud-Est, formation à Olivier-de-Serres, je vis en région parisienne (Champigny-sur-Marne), j'aime partager mes heureuses trouvailles et aussi les conclusions de mes ratés ; je suis consterné  de n'avoir connu Urban Sketchers qu'en fin 2018 à l'occasion d'une insomnie qui s'est étalée sur YouTube et une ligne dans un commentaire m'a intrigué et guidé.

Niolon, 13x21 cm

Je travaille la plupart du temps l'aquarelle (qui permet de faire beaucoup avec peu d'énergie) sur carnets A5 à l'italienne. J'ai attrapé le virus par une journée ensoleillée d'été au cimetière du Père Lachaise : Plein d'endroits pour poser son carnet, pour s’asseoir, de l'ombre et du calme ; idéal pour débuter.
Depuis j'ai connu les 'debout 30 mn en plein Soleil', 'fouetté par le sable charrié par la Tramontane hystérique', 'la camionnette qui se gare là à 50 cm devant toi', etc.

Un constat : On peut réaliser des choses incroyables en étant mal assis.

Milan, 13x21 cm

Amsterdam, 13x21 cm

Champigny-sur-Marne, 13x21 cm

Ribaute, 13x21 cm

Narbonne, 13x21 cm


3 commentaires:

Nicolas globe croqueur a dit…

Bienvenue.

DESCHAMPS Christine a dit…

Bienvenue à toi ! On attend tes articles avec impatience !

Julien Schleiffer a dit…

Bienvenue Fabrice !