7.10.12

Rencontrez les correspondants : Emily Nudd-Mitchell > Lyon

lyon pont g clem
Le pont Clémenceau à Lyon


Dessiner ouvre toutes les portes, c'est un fantastique passeport. Je m'asseois pour dessiner à côté des gens, ils me posent des questions sur mon carnet, ils me demandent de regarder, on parle, on rit, on boit quelque chose... Et souvent on devient amis, et j'ai même été invitée à partager la vie quotidienne de familles en France, en Orient, en Thaïlande.

J'aime dessiner pour me souvenir de ce que je vois, même (surtout) à deux pas de chez moi. Comme je n'utilise pas d'appareil photo, les carnets me permettent de tout garder vivant, jolis souvenirs, mélange de dessins, texte et collages, humour et poésie. C'est aussi un accompagnement de mon travail : de ces rencontres naissent mes illustrations, véritables empreintes de ces moments chaleureux.

autoportraitBaroudeuse aux aquarelles, je suis de retour en France après un long séjour à l'étranger, notamment au Moyen Orient et en Espagne. J'ai commencé à dessiner dans des carnets par hyperactivité (pratique, dans les salles d'attente) et par frustration photographique : faute d'appareil photo, j'ai donc ramené des portraits dessinés de mes amis, leurs maisons, leur vie quotidienne. A mon retour du Yémen, j'ai exposé à La Plagne et à Clermont Ferrand. Ensuite, je me suis installée en Espagne où j'ai publié mes carnets. Auteur et illustratrice, je publie aussi des livres pour enfants en France et au Maroc. Et puis j'anime des ateliers en France, en Espagne, et parfois plus loin (Cambodge, Turquie).
Autoportrait

J'ai connu Urban Sketchers en 2011 lorsque j'ai animé un atelier pour les dessinateurs espagnols du groupe De vuelta con el cuaderno. Il y avait beaucoup de Urban Sketchers Spain dans l'assistance et parmi les autres intervenants, et j'ai été impressionnée par leur niveau, et surtout par leur énergie ensemble, leur dynamique de groupe. J'ai voulu en savoir plus, le symposium de Lisbonne m'a conquise.

Intégrée à Urban Sketchers Spain, j'ai participé à la vie du groupe sur internet et j'ai aussi rencontré plusieurs sketchers pour dessiner lors de sketchcrawls à Madrid où j'habitais, et en me déplaçant pour assister à des sketchcrawls avec ateliers. Ensuite, lorsque j'animais des ateliers à travers l'Espagne, j'en profitais pour dessiner avec les sketchers en parallèle, comme à Barcelone

Aujourd'hui, je suis de retour en France pour enseigner le croquis urbain (urban sketching !) et le dessin de personnage à ECohlCité, à Lyon, une école professionnelle d'artistes fresquistes pour créer des trompe-l'oeil sur façade. Je suis enchantée de retrouver un groupe de Urban Sketchers en France, où on pourra monter des projets ensemble et créer une dynamique de groupe autour du dessin.

Mes thèmes de dessin favoris sont les rencontres, les petites histoires en bas de chez moi, le respect de l'être humain et de la nature, tout un défi dans cette jungle urbaine !
J'aime ces paroles : "Dessiner, c'est un outil à raconter." (Christophe Chabouté)


Blogs:

5 commentaires:

gabi campanario a dit…

Hi Emily, it's so exciting to see the launch of USK France under your leadership. Your talent and personality are inspiring. Keep the good work up!

Emily a dit…

Thanks Gabi, so happy too ! It's really an exciting project !

silke conquet a dit…

quel beau portrait ! et un immense bonheur à partager cette aventure avec toi :-), les voiles sont hissées !!

Mr Tazab a dit…

Idem, je suis ravi de cette nouvelle recrue venue d'Espagne , au trait énergique et couleurs vives.
Enchanté aussi de te rencontrer à Clermont en novembre!

Emily a dit…

Merci et Bravo Silke pour tout le travail ! Merci Tazab ! A bientôt à Clermont