21.12.19

Bretagne

Voilà un an que je suis définitivement installée en Sud Bretagne, sur la rive gauche de la rade de Lorient... et je peux vous assurer que ce n'est pas de tout repos !!
Cinglés, mordus, accrocs, fondus, maboules, zinzins.... bref ils sont passionnés ces Bretons !!
Je n'ai jamais tant croqué ... et par tous les temps..!!
Sous le soleil d'automne... si, si, il y en a eu ...un petit peu ...

 A Belz, sur la Ria d'Etel :


A Locmiquélic :

 A Lanester :


...mais aussi par une météo.. disons ... variable....!

A Auray, abritée par le mur du marché :



A Locmiquélic, accrochée à mon parapluie, sous les bourrasques et la pluie, en haut du Fort de Pen Mané :

Au port du Vieux Passage, à Plouhinec, obligée par deux fois de me réfugier dans ma voiture .. et malgré tout,  terminer le croquis avec un magnifique rayon de soleil... :



...Et puis, il y a eu le pompon, hier soir, avec les USK Lorientais.... au port de plaisance de Lorient... à 18h, donc de nuit, avec la lampe frontale - ça, je n'avais jamais fait -  et une grosse averse avant la fin du croquis....qui a emporté l'aquarelle sur deux pages, trempé le carnet - dont les pages se gondolaient de rire ce matin... résultat désastreux et inqualifiable, côté croquis... allez je vous montre l'horreur, car il faut tout partager... :


Et après l'effort, le réconfort entre copains avec des petits gâteaux et du vin chaud sous le porche du Palais des Congrès: un moment vraiment convivial !!
Vous voulez que je vous dise... ils sont fous ces Bretons, et c'est contagieux !
Merci à eux pour leur accueil généreux!

Bonnes Fêtes à tous !

Martine

15.12.19

Rencontrez les correspondants: Valérie Orsat Guitter > Chalon sur Saône

Bonjour à tous,

Formée à l'Ecole Supérieure d'Arts Appliqués de la ville de Lyon, j'ai été dessinatrice en atelier de création textile, graphiste et DA en agence de communication avant de m'installer en Bourgogne et d'enseigner le dessin, l'histoire de l'Art et du Costume en Lycée Professionnel.  
Je suis 'addict" au "sketch" en plein air depuis que j'ai découvert les Urban Sketchers en 2017 

Depuis j'enchaîne des rencontres, 
des expositions mais je partage aussi ma passion à travers des ateliers .
 


- Sketchcrawls avec les Urban Sketchers de Bourgogne-Franche Comté, de Clermont-Ferrand et de Lyon
- Participation à Clermont dessine !
- Sketch Liège 2018
- Symposiums internationaux de Porto 2018 et d'Amsterdam 2019
- Rassemblement USK France 2019 à Dijon
- " On croque Lyon 2019 "
- Sketchcrawl au Musée des Sciences Naturelles de Bruxelles.
- Sélection et exposition 2019 au rendez du carnet de voyage de Bleu en Lure dans le Lubéron.
- Ateliers dans le cadre de" Clermont Dessine ! "en 2021 
- Organisation de la rencontre post-covid "USK, on y croit "en 2021 à Chalon sur Saône. 
- Sélection et exposition 2021 au rendez vous international du carnet de voyage de Clermont- Ferrand
- Obtention du prix de l'écriture " Michel Renaud " 2021
- Organisation de la rencontre "USK, dessiner sans modération" à Rully en juin 2022
- Sélection et exposition 2022 au rendez vous international du carnet de voyage de Clermont- Ferrand
- Sélection et exposition au week-end du carnet de voyage de Beaurepaire en mai 2023
- Démonstration dessinée dans le cadre de la rencontre USK " dessiner Namur "2023 en juillet 
 -Sélection, exposition et atelier au rendez du carnet de voyage d''Orbe en Suisse en octobre 2023
- Atelier dans le cadre du CSE Michelin à Clermont Ferrand en septembre 2023 



Mais aussi des éditions :
2020 : Chalon, maisons surprenantes
2021: "ça roule ou ça rouille "
2022: " Le monde des oubliées "
2023: " Mine de rien , c'est à voir "
-






Ma philosophie:
 Etre un touriste chez soi !
C'est tout simplement redécouvrir grâce au dessin ce quotidien apparemment banal et pourtant fait de surprises pour qui sait les voir . C'est prendre le temps de regarder, d'être dans l'instant présent, de s'imprégner du lieu, d'en percevoir toutes les nuances de couleurs, c'est tout simplement renouer avec la peinture de plein air.



Mais au-delà encore, 
c'est le plaisir d 'éveiller la curiosité 
des passants qui redécouvrent leur 
quotidien qu'ils croyaient connaître.


C'est aussi oser représenter ce qui est classé au rang de "laid", non digne d'intérêt: les maisons borgnes, les devantures poussiéreuses, les usines désaffectées, les villages désertés, les jardins ouvriers, les terrains vagues, les bistrots, les arrière-cours, les épaves de voitures, les gares abandonnées ..... inventaire d'un patrimoine délaissé, devenu invisible, tout cela à deux pas de chez nous ! 



Nostalgie certainement, de ce qui est le reflet
d' une histoire, d'une époque et qui trouve à mes yeux une forme de poésie.







Mon souhait:
Rassembler les "Sketchers"qui sont "à deux pas de chez moi"
 pour partager ma passion du "IN SITU".

           





           





















              
   
 Contacts:

       Facebook Valerie Guitter

       FlickrValérie ORSAT GUITTER

       Instagramvalerie_orst

       Mail: valerie.orsat2@outlook.fr













11.12.19

Au coin de la rue

Il y a un an, nous nous retrouvions, comme chaque mois, pour une journée de croquis avec le groupe USK Strasbourg.
Nous avions choisi comme sujet la gare de Krimmeri, située au sud de Strasbourg.

Pont ferroviaire sous la gare de Krimmeri
Nous étions loin de nous douter que quelques jours plus tard, un terroriste serait abattu à l'angle du pont ferroviaire, après avoir assassiné 5 personnes et blessé 11 autres au marché de Noël.

Les premiers temps qui ont suivi cet attentat, j'ai eu du mal à reposer mon tabouret, pour croquer ma ville, dans les ruelles qu'il a empruntées. Je ne supportais pas certains touristes morbides, prenant en photo les autels improvisés, sur ces lieux de drames.

Les autels ont disparus et j'ai pu y retourner plus sereinement. Avec à chaque fois une pensée plus particulière pour une connaissance qui y a laissé la vie et une amie miraculée.

Rue Sainte-Hélène
Rue des Grandes Arcades
Rue des Orfèvres
Rue du Saumon
En ce moment, je déserte à nouveau la vielle ville pour quelques temps. Rien à voir avec cet événement, mais, l'affluence au marché de Noël m'est assez insupportable.
La vie continue…

9.12.19

Villa Palauda à Thuir

      La villa Palauda et son parc à Thuir dans les Pyrénées Orientales a été construite à la fin du 19 ème siècle, elle était la résidence de Lambert Viollet l'un des deux frères qui dirigeaient les caves de Byrrh au temps de leur splendeur.
      Le site s'ouvre aujourd'hui au public pour une visite provisoire après que la ville de Thuir en ait finalement reçu l’héritage.
   Notre petit groupe Perpignan Dessine n'a pas raté l'occasion de s'y réunir pour croquer un lieu exceptionnel.


La villa derrière les deux Ginko biloba géants


 
L'ensemble resté toujours privé demeure le témoignage parfaitement conservé du luxe et de la qualité de vie d'une bourgeoisie industriel provincial.


De fines pièces de fonderie ornent le parc

         
 
Les habitants de la ville, parcourent enfin le parc, subjugués et ébahis par la beauté du site mis en valeur par un ciel d'azur. les conversations s'animent à l'évocation des grandes heures de ce fleuron de l'industrie qui créa le premier apéritif mis sur le marché en France avant de l'exporter dans le monde entier, il détenait alors plus de 50 % du marché en 1936 avant de finir par sombrer tout doucement jusqu'en 1961.

Au fond le mausolée de la famille
Si la famille Violet depuis le 19ème siècle a fait fortune en inventant le concept mème d’apéritif elle toujours été soucieuse du bien être de ses employés et s'est tenue souvent a la pointe sur les avancées sociales de son temps instaurant, hôpital, retraite et semaine de 40 heures bien avant l'heure. Toujours attachée à sa ville elle lui lègue aujourd'hui ce patrimoine.

7.12.19

Dessiner en hiver à Clermont-Ferrand


L'hiver n'est pas encore commencé que le sketcher se doit de trouver plusieurs stratégies pour continuer à dessiner lorsque la bise est venue: dessiner calfeutré chez soi, hiberner ou bien alors trouver des endroits protégés, et avec une jolie vue si possible. Heureusement, les USk Clermont-Ferrand ont pu trouver leur bonheur: nous avons la chance d'avoir deux hôtels en centre-ville, dont le bar ou la terrasse (couverte) donnaient une vue plongeante l'un sur la place de Jaude, l'autre sur la place Delille. Et comme d'habitude, la noire cathédrale Notre-Dame n'est jamais très loin...