29.11.20

Page Composée

                                                    

Quand je passe suffisamment de temps dans une petite ville ou village j'ai pris l'habitude de composer une double page pour les représenter. C'est toujours un exercice plaisant et  stimulant pour moi de composer au fur à mesure dessin après dessin sans présager totalement de la suite.

  Il y a quelques règles et astuces simples à respecter, éviter de commencer par un sujet au milieu de la feuille, faire attention à ce que les sujets qui ont un sens regardent plutôt le milieu de la feuille, varier les ambiances graphiques et faire dialoguer les dessins. Penser aussi que l'on peut toujours dessiner un sujet et le glisser derrière les autres, faire en sorte de laisser à chaque fois un "beau vide" un forme négative plaisante et équilibrée en dehors de ce qui est dessiné pour y glisser éventuellement un autre sujet, savoir s’arrêter aussi.

 A la fin souvent j'arpente le secteur à la recherche du détail qui va verrouiller ma page et la terminer, les lettrages esquissés ( finis au retour ) viennent enfin finir le tout.

Quelques exemples, j'espère surtout donner l'envie d'essayer à ceux qui ne pratiqueraient pas encore.

 

                                                                       Saint Céré


                                                                          Dijon Rencontre nationale

Narbonne l'un des premiers dessins  qui m'a donné envie de poursuivre cette voie. J'ai commencé par deux gargouilles dans le cloitre, puis le pont des marchands, la mur de gauche était tristement rythmé de fenêtres aussi j'ai cherché dans la ville la grande fresque de Trenet que j'ai mise à la place.


                                                                        Peyriac de Mer -Aude-

                                                                 Arles faut il le dire

                                                                          




21.11.20

Urban Sketchers Strasbourg expose

Depuis une vingtaine d'années, je participais aux "Ateliers Ouverts" à Strasbourg.
C'est une manifestation annuelle où 150 ateliers d'artistes ouvrent leurs portes au public.

Depuis deux ans, j'avais décliné, ayant d'autres obligations. En 2020, lors de la période d'inscription, ça sentait déjà le roussi ! C'est la pandémie qui a eu raison de ma motivation.

C'était sans compter sur l'invitation de Maurice Salmon, relieur d'art, ancien des Arts Décoratifs de Strasbourg, aujourd'hui appellée HEAR*. Pas d'expo personnelle mais c'est le collectif Urban Sketchers Strasbourg qui exposerait.

Initialement prévu en mai, puis reporté au mois d'octobre, l'événement a pu avoir lieu juste avant le deuxième confinement (le second j'espère !).

Nous avons montré une trentaine de carnets originaux et présenté le mouvement aux visiteurs.

De belles rencontres dans un bel atelier. Je crois que nous serons quelques un(e)s de plus, lors des prochains rendez-vous croquis !

Atelier de reliure Maurice Salmon

L'occasion aussi, entre deux discussions, de croquer de précieux outils anciens.

* : L'école avait jusqu'il y a assez peu, un atelier qui formait de futurs relieurs. Maurice m'a informé qu'il n'existait malheureusement plus.

27.10.20

Cours et Jardins Terra Crystal de Rochefort

Nous poursuivons notre étude des cours et jardins de Rochefort, avec la maison d'hôtes Terra Crystal.

Nous remercions beaucoup la propriétaire des lieux, de nous avoir accueilli dans ce havre de verdure et sérénité, très près de l'Hermione.



Loïc Pousin 



Mélanie Vomiero


Sylvie Dubost-Perret




Pierre-André Weite


Jérôme Priou




Marie-Hélène Arnould



Jérôme Priou


Loïc Pousin



Brigitte Descazot


Brigitte Descazot 


Sylvie Dubost-Perret


Pierre-André Weite 


Hélène Clément 


Hélène Clément 


Mélanie Vomiero

CROQUE AVIONS musée aéronautique de Rochefort


Cela fait plusieurs samedis que nous croquons les avions du musée aéronautique navale  de Rochefort.

Nous remercions beaucoup l'équipe du musée qui nous a très aimablement reçus.

Ce musée est très intéressant vous retrouverez Frégate, Dakota, Etendard, Crusader, Aquilon, Douglas, Fouga, Piper...


Frédéric Nobili



Josette Dischert




Annie Dupouy



Gérard Sauze



Jérôme Priou



Hélène Clément 


Marie-Claude Sauze



Loïc Pousin


André Meissonnier



Alain Le Bozec


Sylvie Dubost-Perret


Philippe Puiseux 


Brigitte Descazot



Karin Prévot



Tartan Pions 

 

17.10.20

Derby Nantes / Rennes - Octobre 2020

Les nantais commencent par les bonnes habitudes...

En ce samedi 10 octobre 2020, eu lieu la première rencontre amicale USK Nantes VS USK Rennes. 7 urbansketchers nantais bien entraînés se sont alors rendus dans la capitale bretonne pour un rendez-vous très attendu des deux cotés. La météo s'annonce clémente, ce qui ravit les nantais qui, la semaine précédente, ont du improviser à cause de la pluie un repli dans une brasserie pour leur RDV mensuel.
Score météo = Nantes 0 / Rennes 1

Rendez-vous était donné à 10h devant le parlement pour les Rennais mais la délégation nantaise est arrivée un peu après et s'est dirigée vers la place de l'hôtel de ville pour croquer la mairie depuis la terrasse d'un café.

Serge Nedelec, Fabienne Raimbaud et Charline Moreau

Serge Nedelec (Nantes)

Nicolas Loustalot (Nantes)

Charline Moreau (Nantes)

Fanny Marais (Rennes)

Suite à cette première séance matinale, les croqueurs nantais rejoignent alors leurs homologues rennais devant le parlement pour la traditionnelle photo de groupe. D'abord les carnets, puis ensuite les sketchers. Score croquis de la première période : Nantes 1 / Rennes 1

La production de la matinée, variété de styles et de formats.

Nantais et Rennais enfin réunis

Après cette première séance de travail, direction le parc du Thabor, sans oublier de prendre au passage un petit quelque chose pour se restaurer. Un banc en pierre en arc de cercle autour de la colonne de juillet fera l'affaire pour se poser ensemble avant de reprendre carnets, crayons et pinceaux.

Rachel veille sur le bon respect des gestes barrières pendant la mi-temps

Alors que soleil et ciel bleu étaient au rendez-vous toute la matinée, le temps se gâte en début d'après-midi mais c'est aussi le moment où s'ouvre l'exposition organisée par les urbansketchers de Rennes. Les équipes trouvent alors refuge dans l'Orangerie Est et les nantais se régalent des travaux de leurs collègues bretons. Une belle scénographie qui permet d'admirer des originaux et des repros. Tout cela  est inspirant pour d'éventuels projets à venir... Mais, Covid oblige, la jauge de la salle est limitée et il faut donc laisser la place à d'autres visiteurs. Ça tombe bien, l'averse est passée et les équipes se dispersent donc sur le terrain pour la seconde mi-temps et croquer les sujets repérés auparavant. L'Orangerie bien sûr, mais aussi les différents bâtiments aux abords du parc du Thabor.

La visite de l'exposition

Fabienne Raimbaud (Nantes)

Joss Proof (Nantes)

Croktoo (Nantes)

Tianyi (Rennes)

Fanny Marais en action, par Soizic Desnos (Rennes)

Annick Macé (Rennes)

Isa Cochet (Rennes)

Rachel Pandolfino-Blaise (Nantes)

Score croquis à la fin de la rencontre : Nantes 2 / Rennes 2

Plongés dans le dessin, le temps passe vite et la fin de la journée arrive déjà. Il est donc l'heure de se retrouver devant l'Orangerie pour photographier à nouveau les croquis réalisés lors de la seconde période. Le beau temps s'est maintenu et cela permet aux croqueurs de s'installer à la terrasse d'un café pour la 3e mi-temps, afin de trinquer tout en faisant tourner les carnets. 
Comme le témoigne la photo ci-contre, le courant passe bien et l'idée d'un match retour sur Nantes est déjà lancée... Probablement au printemps 2021, masqués ou non...