29.6.15

Rencontre de Strasbourg, y a-t-il une vie après ?

Je suis en train de prendre des contacts à droite à gauche pour donner une suite à ces quelques jours de rencontre et de croquis. Il serait dommage que ces centaines (milliers ?) de dessin soient cantonnés aux réseaux sociaux.
Plusieurs pistes sont envisagées, mais la plus simple à réaliser serait sans doute une exposition.

Pour les participants intéressés, je serais preneur de vos images de bonne qualité et en haute définition (300 pixels par pouce, à taille réelle).
Un court texte de présentation serait le bienvenu ! 
Privilégiez un système d'envoi de gros fichiers en utilisant lolo.wagner@free.fr, et évitez d'utiliser un email direct, ça risque de coincer.
Je reviendrais vers les intéressés, pour tout ce qui est cession des droits de représentation, dans un cadre qui devrait se préciser sous peu.


N'hésitez pas à faire tourner l'information autour de vous, je n'ai pas pu récupérer le contact des 200 participants !

Et pour rester dans les suites de la rencontre, j'ai eu le plaisir de recevoir par la Poste, ce colis de la part de Blandine, merci beaucoup Blandine !

24.6.15

Fête de la musique à Montpellier.

21 JUIN 2015. Montpellier. 
Je me suis régalé. 4h de musique et de croquis. Je n'ai hélas pas croisé de contrebasse. C'était plein de groupes partout dans la vieille ville, avec une très bonne ambiance, des gens joyeux, souriants, sympas, dansants. Des fanfares, du rock, des percussions africaines, des chanteurs-guitare, le tout d'un bon niveau. Même pas de vomi.




Emile Doriphore et ses Sulfateuses sur la place St Anne.


Quinc' dans la vieille ville.


Techno place Candolle.


Une fanfare dans la vieille ville, ça dansait de partout.


Bekar, magnifique musique yiddish qui swingait.

23.6.15

Plus belle la vie



 Un petit tour du côté de Châtel-Guyon, histoire de dénicher quelques belles architectures à dessiner par cette douce journée de Juin.
Je me retrouve donc assis confortablement, dans le parc du casino et des thermes de Châtel, à l’ombre d’un arbre centenaire dont l’ombre se trouve être un réel bénéfice par cette chaleur étouffante.
Juste derrière moi, un orchestre se prépare pour un mini bal destiné à faire danser les curistes, qui commencent déjà à se regrouper tout doucement autour de moi (ce qui bizarrement me rappelle le dernière épisode de ma série favorite “The Walking Dead”).




Au niveau météo, je suis du fait à la pointe de l’information, les conversations s’orientant obstinément sur le vent du nord salvateur, qui nous chasse tous ces vilains nuages et en profite également pour faire une petite remise à niveau sur les dernières aventures rocambolesques de “Roland” personnage récurrent de “Plus belle la vie”.
Au dixième bulletin météo, je me décide à visiter le parc et ses innombrables boutiques de poupées anciennes, de masques vénitiens paillettés et de terrasses, où quelques retraités se prélassent au soleil une bonne Suze à la main.
Ici tout n’est que luxe, calme et salons de thé …
Le fameux vent du nord souffle jusqu’à mes fragiles oreilles, le son strident d’un accordéon énervé sur un air d’André Verchuren.



Trouvant subitement que l’ambiance générale dégénère, je décide donc de faire un bond spatio-temporel et m’en retourne du côté de Clermont-Ferrand pour m’écouter un bon Rolling Stones, histoire de reposer mon système acoustique personnel…
Car, cher André, mon amour immodéré pour le dessin à les limites que mes oreilles lui imposent.

Mon blog c'est ici !

18.6.15

3ème rencontre nationale, 3ème succès !

Cette fois, c'est à Strasbourg ( après Lyon et Sète ) que nous avons tous joyeusement convergé, carnets en poche et trousse bourrée à craquer, pour retrouver ceux que nous connaissions déjà et découvrir les nouveaux visages que nous serons ravis de retrouver les années prochaines.  On l'attendait depuis des mois, cette rencontre, et voilà, c'est fait, les carnets sont remplis, les rues arpentées et les apéros bus, au terme de plus de 3 jours d'aventures graphiques dans les rues de cette ville que je ne connaissais pas, mais où j'ai déjà envie de revenir.  Parce que les Strasbourgeois sont accueillants, joviaux, disponibles et souriants (si on se fie au petit échantillon qu'on a côtoyé) et que leur ville recèle des trésors architecturaux et palpite d'une atmosphère toute particulière.  J'espère que les dessins vous donneront envie à vous aussi d'aller y traîner vos besaces truffées de fournitures qui ne demandent qu'à servir...






17.6.15

Dans le secret des jardins...


Alors que le festival "Cahors Juin Jardin" se déroule dans les différents jardins de la ville, j'ai eu envie d'aller voir les jardins de manière intime, aller débusquer leur secret dans tous les petits recoins... en explorant un à un le circuit des "jardins secrets" maintes fois primés ! J'en ai fait un carnet accordéon, vous savez ces carnets accordéon au papier chinois... mais en y ajoutant du kraft et autres papiers collés... En voilà quelques uns...





Vous pourrez en voir plus là : http://www.bigoudene46.net/tag/jardin/

Rencontre USK France 2015, le bilan

Et voilà, la rencontre 2015 est terminée, de l'émotion pour moi lors de vos départs, petits groupes par petits groupes.

Cette rencontre a réuni 200 participants et a permis des centaines (des milliers ?) d'images, et en tout cas des milliers de sourires.

Enfin la possibilité de mettre des visages sur des croquis qui me font débuter chaque journée avec bonheur via flickr.


Côté chiffres, nous avons été, 120 réunis autour de tartes flambées samedi soir, les 150 badges étaient vendus dès samedi après-midi et donc, 200 sketchers ont été présents durant le week-end.
Les participants au repas commun du samedi soir - photo : Marc Van Liefferinge
Côté comptable, les 150 badges ont compensé l'impression d'affiches (50€) la fabrication du tampon (25€) et bien sur leur fabrication (75€), ni pertes, ni bénéfices, comme espéré. L'avance pour le restaurant (840 €) me sera remboursée dans la journée.

La manifestation n'a pas rassemblé que des français, j'ai repéré, entre autres, les nationalités suivantes : allemande, suisse, belge, luxembourgeoise, néerlandaise, anglaise, espagnole, américaine, péruvienne…

L'amplitude des âges était assez importante puisque le cadet avait 12 ans et la doyenne 88 ans.

Je tiens à remercier ceux qui m'ont secondé : Julien Schleiffer, Vincent Couturier et surtout Nathyi.

Merci également à Marc Van Liefferinge, Laurence et Jean Philippe Stutzmann, et Claire Wehrung pour les photos de la rencontre. J'ai regroupé quelques unes de leurs images sur un album flickr, Mark
Van Liefferinge a également regroupé pas mal de photo sur un classeur Flickr.

Côté "partenaires", le Café Atlantico, le CIARUS, Com'o Resto, H.H.Services, L'Atelier de Jojo et la brasserie de la Bourse ont permis que tout se passe pour le mieux. N'hésitez pas à leur laisser un commentaire si vous avez apprécié !

Café Atlantico, sur facebook, sur tripadvisor, la péniche des rendez-vous apéros
CIARUS, sur facebook, sur tripadvisor, où certains d'entre vous ont dormi
Com'o Resto, sur facebook, sur tripadvisor, qui nous a concocté et livré de bons sandwiches
H.H.Services, sur facebook, qui nous a accueilli dans son garage exceptionnel
L'Atelier de Jojo, sur facebook, qui nous a laissé croquer ses 2cv un samedi
La Brasserie de la Bourse

A noter également que le samedi des personnes du "Géant des beaux arts" sont passées distribuer des marqueurs sur la balade Petite France alors que je ne les ai jamais contactées ! Le géant des beaux arts, sur facebook

Merci également Aux Dernières Nouvelles d'Alsace, à France 3 Alsace et à Alsace 20 d'avoir relayé la rencontre dans leurs médias.
L'article des DNA, (Dostena Lavergne)
Sujet du journal télévisé de France 3 Alsace du 13 juin 2015 (Marie-Christine Lang, Cathy Huber) : voir la vidéo

Sujet du "6 minutes Eurométropole" de la chaîne locale Alsace20 (Anna Britz)   voir la vidéo (me rappeler de ne jamais répondre à une interview au réveil !!!)

Certains participants m'ont demandé une affiche et malheureusement elles avaient toutes été placées, pour ceux qui souhaiteraient l'imprimer, je vous ai mis en ligne un lien vers le fichier pdf

Et pour finir merci à vous tous, participants qui m'ont fait passer un week-end très riche et chaleureux !

16.6.15

Rencontre Nationale, les 12, 13, 14 et 15 Juin à Strasbourg... Que du bonheur !!!

Ça y est...
Ça approchait... Plus qu'un mois, plus qu'une semaine, plus qu'un jour...
Mais non ça y est... On y est : 12/06/2015 !
Mulhouse, Colmar, Selesta, ...
Oh non... Ggggrrr... Des bouchons aux portes de Strasbourg !!! On y arrivera jamais !!! Gggrrr...
Enfin Strasbourg !!!
Wwwwwooo!!!!

Vendredi 12 - Balade "vieille ville"
De la place du Corbeau à la place de Broglie (ou plutôt à l'Athlantico Café)
 





 Après quelques croquis place du Corbeau pour se chauffer et attendre les retardataires, direction rue de la Grande Boucherie...





Et là... L'Alsace se révèle enfin : colombages et géraniums à profusion !






Quoi déjà midi... Que ça passe vite, on a juste eu le temps de faire quelques traits et la matinée a filé... Pppfffooouuppp!
Halte place du château pour le casse-croute. Ça dessine de toutes parts : à droite, à gauche, devant, derrière, au-dessus (si... si... j'ai bien dis au dessus, quand même monter tout au dessus de la Cathédrale pour dessiner la ville de dessus... bravo (Soizic ;) )) 








 Je sais pas si c'est le sandwich que j'ai mangé, le soleil qui tape trop fort sur ma tête... mais il y a quand même des gens bizarre en Alsace... On m'avait pas dit... Je crois que je vais pas sortir seul ce soir!!! Pas envie de me retrouver seul en face en pleine nuit...
Finalement, une petite pluie vient me ramener à la réalité. ce n'était qu'une chimère... Ouf... Mais quelle peur (on voit bien que le trait tremble :) )



Samedi 13 - Balade "belles carrosseries"
Chez HH Services, l'atelier de Jojo et ... Athlantico Café

HH services:
Wwwwooo!! Quels galbes !!! Quelles courbes !!!
On en prend plein les yeux !
La faute aux reflets des chromes vous dites... Eeuuuhhh peut-être aussi, mais quelles sont belles ces vieilles mémères ;)



Puis l'atelier de Jojo... Des Deuches à gogo !!!
L'odeur de peinture est plus forte !
De belles Deuches toutes bleues, jaunes... flambant neuves comme si elles sortaient de fabriques Citroen.
Ça enivre... Ça saoule... Je bien cru voir débarquer la nonne fo-folle des "gendrames à St trop"...

Dimanche 14 - Balade "Neustadt"
Quartier Haussmannien...



Pause déjeuner au Parc du Contades... Sandwich Com'O'Resto... Une tuerie ces dwichs... wwwaaaa...

Et Athlantico Café, pour partager nos croquis, des bières, discuter, se découvrir, ...

Lundi 15 - Balade "vieille ville"



Retour case départ... Rue de la Grande boucherie... etc...
Eh mais... je suis passé déjà plusieurs fois par là...mais ce  passage Hans Haug... je ne l'avais point vu... Et wwwooo la vue... Superbe...


Et pour finir... car toute a une fin, même si des fois on ne souhaiterait pas... On voudrait plutôt être dans "un jour sans fin", tous les jours se réveiller et partir dessiner...

J'ai été impressionné par le nombre de sketchers... impressionné aussi par vos coups de crayons... Bravos à tous !!!
Ça a été l’occasion de mettre un visage (pas que dessiné pour ceux qui ont participé aux autoportraits en Mars) sur des pseudo que l'on suit, que l'on voit sur flikr
J'ai rencontré des gens super sympas et très généreux !!!
Un grand merci à tous !!

Comment finir sans remercier les organisteurs: Nathiyi, Lolo, Fabien et Vincent!!!
Merci à vous pour cette organisation sans faille !!!
Ce n'était que pur bonheur !!


Vivement la rencontre 2016

Ah si, j'ai une dernière petite demande de rien du tout... Serait-il possible pour la prochaine fois, de faire démonter quelques colombages, ca sera plus simple pour dessiner ;) ... ???


11.6.15

Brèves de carnets au Festival Ici et Ailleurs de Brest

Brest-le-port-parapluie

Trois jours de festival avec des carnettistes, ça décoiffe ! C'est grâce au festival que je rencontre enfin Emmanuelle, l'ange gardien qui parle des carnettistes sur les réseaux : Brèves de Carnets.

Brest-Emmanuelle-Genoud-Breves-de-Carnets---Emily-Nudd-Mitchell

Voyageuse dans l'âme, elle pose le pied en Afrique à 13 ans, fil conducteur de ses prochaines destinations. D'abord elle y retourne en voiture via la Mauritanie à 22 ans. Et puis elle suit ce fil jusqu'au Brésil noir. Son plus beau souvenir : une rencontre avec des Brésiliens, récolte de noix de cajou et cuisine sur le feu. Les rencontres forment le voyage... Après avoir travaillé comme webmaster à Uniterre, elle crée sa propre communauté. Un beau projet à suivre pour se tenir informé sur le monde des carnets !

Et rendez-vous par ici pour voir mes croquis du festival de carnettistes à Brest !

9.6.15

Printemps Grenoblois

150508 Belledonne, La Croix de Chamrousse
La Croix de Belledonne, 2926m
Il y a des randos un peu ratées comme celles-ci où on se dit chic-c'est-l'été puis on se retrouve à plus de 2000 mètres sous la neige par un beau mois de Mai en haut d'une station hors saison sans charme. Mais, bonne nouvelle, on peut ramasser tout un tas de trésors et se faire des colliers de collerettes à bâtons de ski.

150512 Grenoble, vue sur l'ile verte
Grenoble, quartier l'île Verte, 220m
Petit panorama de l'Ile Verte, depuis le FabLab de grenoble au pied de la Bastille. On aperçoit les Trois tours, devant les contreforts de Belledonne, et au loin, quand il fait beau, la Grande Tête de l'Obiou.

150530 Le Pic St Michel
Vercors, le Pic Saint Michel, 1966m
Les marmottes ne sont pas loin dans les pierriers calcaires du plateau du Vercors. On peut les entendre siffler si l'on s'arrête en silence, discrètement posté, jumelles à l'affût derrière un bonzaï d'altitude. Manque de bol, en cette saison, les troupeaux de trailers les affolent et elles préfèrent rester loin du sillon de musc des sportifs et de leurs baskets fluo. Le Pic saint Michel est à quelques virages de Grenoble, très fréquenté par les familles ou les courageux bivouaqueurs qui viennent y contempler le soleil se levant sur la vallée.

Lac de Paladru
Lac de Paladru, 492m
Par les grandes chaleurs grenobloises, on peut aussi rester en plaine et goûter aux plaisirs d'une baignade à Charavines Beach, petit morceau de terre pas encore privatisé sur la rive du lac de Paladru. L'ambiance y est presque à la marseillaise : toutes les serviettes se touchent et s'asperger de crème solaire sans arroser son voisin devient un défi. Mais on vous le dit bien gras et rouge : la baignade est interdite !! C'est d'ailleurs bien pour cela que l'accès à la plage est jalonné d'autres pancartes :"rue des bains", "chemin des plages" ou encore "site des baigneurs" ...

3.6.15

Dessins en musique

Peu de temps à consacrer au dessin ces dernières semaines… Je me rattraperai à Strasbourg. En attendant, quelques occasions se présentent sur mon lieu de travail, avec les concerts de la saison musicale.

En mars, on accueillait l’ensemble baroque RosaSolis et la rayonnante soprane Magali Léger sur des airs d’opéra d’Haendel.

Magali Léger en concert

Je m’installe dans le public, plus ou moins loin de la scène selon l’affluence des spectateurs.
Début mai, Les Talens lyriques en petite formation interprétaient un programme ressemblant à l’un des « petits concerts de chambre » accompagnant le Coucher du roi Soleil.
La première partie m’a permis de faire le dessin au feutre. Petit temps d’arrêt quand la soprane hollandaise s’assoit à mes côtés et jette un œil sur mon carnet. Après l’entracte, je passe à la mise en couleurs avec une belle difficulté : l’obscurité. La nuit était tombée, seule la scène était éclairée. C’est là où connaître l’emplacement de ses godets dans la boîte d’aquarelle s’avère pratique. Pour le mélange des couleurs, c’est une autre histoire.  

concert les Talens lyriques

Quinze jours plus tard, c’est une toute autre musique qui résonne dans la collégiale. Antoine Hervé fait découvrir le pianiste de jazz Duke Ellington.
Il est seul avec son piano et un système de caméra qui filme ses mains sur les touches blanches et noires, projetées sur le grand écran installé en rideau de scène. Chacun peut profiter de sa virtuosité. Installée parmi les derniers rangs, je cherche mon sujet et je le trouve en apercevant deux rangs devant moi, une collègue vacataire et ses amis. Après je « remonte les rangs » jusqu’à la scène. 


Leçon de azz à la collégiale

Hier, pour célébrer le printemps alors que le temps était plutôt frais en vérité, Hugo Reyne a offert un concert enlevé, joyeux et enjoué avec son ensemble La Simphonie du Marais. Vivaldi, Schwartzkopff, Haendel, Beethoven… et même Cloclo et Brel… en bis.
J’étais à quelques rangs de la scène, mais ce ne fut pas facile de dessiner un ensemble et son ténor qui vivent leur musique intensément et de manière expressive.


Concert de printemps

Prochain concert début juillet!

Cours d'eau de Bretagne

J'avoue avoir peu communiqué ici, dernièrement, et pourtant ce n'est pas faute de croquer, mais pas toujours en France !
Bref, j'ai retrouvé la Bretagne qui est toujours pour moi source d'inspiration.
Nos balades nous ont amenés vers des lieux variés, mais plus particulièrement vers ses cours d'eau,  tels  la rivière Ellé et ses rochers massifs : Les Roches du Diable :


On se sent bien au bord de l'eau avec le soleil qui joue derrière les feuillages, alors j'ai fait une autre pause au bord de l'embouchure de la Laïta cette fois, à la "frontière" entre Morbihan et Finistère :


Toujours à la poursuite des cours d'eau bretons,nous avons remonté le Blavet vers sa source pour rejoindre le Lac de Guerlédan. Une vision étrange d'un paysage lunaire tandis que, suite à la vidange du lac en question, on voit réapparaître des écluses et des bâtiments engloutis... en imaginant, que dans quelques mois,  tout disparaitra à nouveau, pour des années,  sous des mètres cubes d'eau :


Dernier croquis au bord de la rivière d'Auray, dans le port de Saint Goustan , ancien port de pêche et de commerce , avec en vue  "L' Indomptable"  , ce pimpant coquillier bleu aux voiles rouges qui, après avoir travaillé en rade de Brest,  retrouve une seconde jeunesse et se livre maintenant aux joies de la plaisance :