29.1.16

Sketchcrawl #50 à Strasbourg

Suzanne vue par Julien
Petit retour à quatre mains sur le Sketchcrawl du 23 janvier.

Le démarrage s'est fait en douceur autour d'un café proche de la presqu’île Malraux. A 10 heures, le rendez vous était donné à la médiathèque André Malraux où nous attendaient déjà une vingtaine de croqueurs.

C'était l'occasion pour Julien de travailler un peu le portrait. Les lecteurs sont concentrés, parfait pour les dessiner sans être remarqué !

Après s'être échauffé sur quelques portraits, il a décidé de s'attaquer à la vue sur la cité de la musique depuis une salle en hauteur.


La Cité de la musique et de la danse par Julien











Lolo quant à lui rêvait depuis un moment de cette vue plongeante depuis les anciens entrepôts Seegmuller. Les grues servant autrefois à charger et décharger des péniches fluviales, ont été conservées lors du réaménagement de ces quais, et de la conversion du bâtiment en médiathèque.
Vue de la fenêtre voisine cadré un peu plus à gauche par Lolo

A midi, rdv au Sha'Com où Manu (responsable des sandwiches lors de la rencontre USK France de juin) a rechargé nos batteries (ou nos estomacs). Une fois les batteries rechargés, c'était un peu plus dur de reprendre dans le confort des salles chauffées.

C'est le moment qu'a choisi lolo pour croquer à l’extérieur du bâtiment.
Médiathèque André Malraux

Températures presque agréables pour la saison (7°C) lorsque les nuages laissent apparaître un rayon de soleil. Lolo est rejoint par ses étudiants de l'Iconograf - école de Bandes Dessinées strasbourgeoise - qui finalement partent dessiner en petit comité.
Retour au chaud dans la médiathèque.
Accès aux escaliers
Espace Multimédia

Nous nous sommes retrouvés comme d'habitude au Café Atlantico pour échanger autour d'une bière, et, comme d'habitude, le lendemain a été difficile !

La journée a rassemblé une trentaine de croqueurs locaux, rejoints par deux suisses (des habitués !), deux luxembourgeois, deux japonaises et un taïwanais.

Un rendez-vous mensuel sera proposé à Strasbourg, tous les 1ers samedi du mois, sur le coup de 10 heures au café Atlantico (autour d'un café, pour changer, sinon c'est un peu tôt !).
Nous déciderons du "programme" suivant la météo, les envies et pistes de chacun.
Le premier rendez-vous aura lieu le samedi 5 mars, vous êtes les bienvenus !


L'ensemble des images du groupe Strasbourgeois - album flickr de Julien - album flickr de lolo

22.1.16

Improve your Auvergnat

Au café rue des Gras, à deux pas de chez feu Blaise (Pascal)

 Causer comme nous, c'est facile:

-bien y mettre des "y" à chaque coin de phrase.
"Mais dis-y!"
"Mais on y a oublié!"

-Le chuintement à la Patrick Sébastien imitant Giscard, ça ne se fait pas.

- On "s'entrave", on "finit d'entrer", et parfois "ça pègue" ( jusque dans bien le sud pour ce dernier)

-"J'ai papati" signifie "je n'ai pas eu mal" (Haute Loire)

-Enfin, on ne dit pas Jaune, mais "Jâne", la bouche ouverte en coeur.

La place de Jaude 
Donc si vous parvenez à dire d'un trait:

" J'suis allé place de Jâde y chercher des râses pour maman, j'me suis entravé mais j'ai papati", vous pouvez prendre votre billet de train pour Clermont, on vous y offrira une Gentiane avec un glaçon dedans , avec vue sur le Puy-de Dôme.

Vue sur l'usine Michelin vers le site de Cataroux
A bientôt!

17.1.16

Et de deux !!!

Eh oui, des mois à ne rien faire et là, deux croquis fisheye en deux jours. Je crois que je reprends goût au dessin :-)


16.1.16

Mon salon bien au chaud

Petite soirée à dessiner à deux, bien installé pour croquer l'intégralité de la pièce. Quoi de mieux pour démarrer le week-end !


2.1.16

Voitures.



J'ai eu la chance d'être invitée par mon ami Bruno dans son magnifique garage spécialisé en Porsche anciennes.
Bruno est l'heureux possesseur d'une magnifique Sunbeam bleue qu'il a élégamment retapée!


J'étais très émue de dessiner cette Sunbeam qu'elle appartenait à mon grand-père, la pression était grande. D'autant plus que je couchais sur le papier des beautés adulées par leur propriétaires, je ne voulais pas les décevoir!


Pour relâcher la tension (relative!) je me suis permis de faire ce croquis plus libre que je garderai précieusement en souvenir!

30.12.15

Une année de dessin à Quimperlé avec les Croqueurs Quimperlois !

Voilà un an que j'ai rejoint le groupe des "Croqueurs Quimperlois" qui se réunit tous les lundis matin à Quimperlé depuis fin 2014. C'est une initiative de Pascal Thibault, qui par ailleurs travaille à la médiathèque de Quimperlé.
On se donne rendez-vous généralement au bar du Ciné (rue Brémond d'Ars) en basse ville, vers 9h (depuis cet été c'est passé à 9h30) et on va dessiner en ville pendant 2 h. On se retrouve au même bar (ou ailleurs) en fin de matinée. Pascal prend les dessins de chacun en photo pour les mettre sur le blog "les croqueurs quimperlois"

Alors je ne résiste pas au plaisir de restituer ici quelque-uns des dessins de cette année écoulée

J'en choisis quelques-uns sur le thème de l'eau, une question bien présente dans cette ville, assez régulièrement inondée lors des conjonctions entre grande marée et tempête


















Le Pont Fleuri sur l'Isole - 04 05 2015












Passerelles sur l'Isole - 13 04 2015

















Ci-dessus : Les berges de l'Isole en travaux - 19 10 2015
A droite : Vue sur l'Ellé et les arrières de la rue Brémond d'Ars - 05 10 2015

Pendant l'été,  nous nous sommes aussi donnés rdv sur la côte, en particulier pour dessiner les jolis petits ports de la région
Port de Brigneau - 17 08 2015

Au fil de l'année, le groupe s'est étoffé de plus en plus. Nous sommes maintenant régulièrement 10 à 12 (parfois même 15 !) à nous retrouver le lundi matin : Pascal, Gérard, Bernard, Jean-Michel et Marie-René, Marie-Pierre, Annick, Marie-Odile, Valérie, Christian, Brigitte, Rosine, Sylviane, Liliane, Claude, Lynne, Sally, Martine, Mélissa (une américaine qui a une galerie à Pont-Aven), Renée....
Notre groupe fait des émules, car Claude Quintric, qui est venue dessiner avec nous cet été, a fondé une autre groupe dans la presqu'île de Crozon (voir le blog les carnets de la presqu'île), qui se réunit les mardis après-midi.
Plusieurs membres du groupe se sont inscrits sur USK France et ont ouvert une galerie sur Flickr : vous pouvez ainsi retrouver (outre Pascal Thibault) : Christian Angué, Claude Quintric, Marie-Odile Brionne, Mélissa Ferreira, Renée Toupin
Nous allons nous retrouver en 2016 plein d'enthousiasme pour une nouvelle année de dessin

En attendant, je souhaite à tous urbansketchers de France (et d'ailleurs bien sûr !) une très bonne nouvelle année



27.12.15

Rencontre 2016 USK France

Les informations sur la rencontre USK France les 4 et 5 juin 2016 à Bordeaux  arrivent, elles seront regroupées sur cette page

13.12.15

Musée de la préhistoire à Quinson

Une journée de croquis très réussie dans le Verdon. En forme d'amande, l'architecture est l'œuvre de Norman Foster. A l'entrée nous avons été accueillis par d'impressionnants animaux préhistorique.
Beaucoup de choses z'a croquer dans ce bel écrin.
Merci à Isabelle Dubset qui nous a ouvert le musée en grand.
Caro



6.12.15

Entrevues - Belfort

Ca y est la 30ème édition de Entrevues s'achève

30e Entrevues Belfort
Festival international du film
28 nov. - 6 dec. 2015



 Cinema Pathé! de Belfort

Entrevues Belfort est le festival international du jeune cinéma indépendant et novateur : compétition internationale de premières œuvres (1er, 2e et 3e film), rétrospectives, aide à la post-production.
Créé par Janine Bazin en 1986, Entrevues Belfort est un festival international de cinéma dédié à la jeune création contemporaine et aux rétrospectives d’auteurs. La Compétition internationale est consacrée aux premiers, seconds et troisièmes films : fictions et documentaires, longs et courts métrages. Elle est dotée de nombreux prix.
Entre les auteurs d’hier et d’aujourd’hui, EntreVues dresse le tableau des innovations cinématographiques à l’œuvre dans le cinéma mondial.

 File d'attente pour récupérer les pass, acheter les tickets

De nombreux premiers films de jeunes cinéastes, français et étrangers, aujourd’hui reconnus ont été sélectionnés à EntreVues Belfort. Entre autres : Darren Aronofsky, Alain Guiraudie, Chen Kaige, Abdellatif Kechiche, Wang Chao, Athina Rachel Tsangari, Rabah Ameur-Zaimèche, Angela Schanelec, Patricia Mazuy, Yousry Nasrallah, João Botelho, Laurent Cantet, Pedro Costa, Idrissa Ouedraogo, Nicolas Philibert, Paulo Rocha, Claire Simon, Lars Von Trier ou, plus récemment, Laurent Achard, Brillante Mendoza, Albert Serra et Tariq Teguia.

File d'attente pour "Stand by me"


Bien sûr en marge du festival "EntreVues", le cinéma continue de fonctionner, avec lui aussi ses files d'attentes... Mais la vous avez le choix: bornes à tickets ou file d'attente : à vous de choisir!
Borne à tickets

Borne à tickets

 Borne à ticket

 File d'attente

Petite anecdote : les abattoirs de Belfort ferment en1994. Ils sont réhabilités en cinéma.
Eh oui, quand vous allez aux cinéma à Belfort vous entrez dans les anciens abattoirs. Ils ont conserver les arches de béton pour donner vie à ce cinéma.
Une bonne initiative, ca valait le coup de conserver cet édifice.
Mais que penser des projections de film d'horreur ou 'gore' dans ces lieux... ;)

29.11.15

Le temps des chataignes

"Voici que la saison décline, l'ombre grandit, l'azur décroît" comme dit Victor...Et c'est marrant à dessiner , ces grandes ombres...
Cébazat

Royat

Rabastens, accueilli par Vincent Desplanche

23.11.15

Cap sur Sète

Me voilà revenue de quelques jours de navigation et d'apprentissage aux Glénans de Marseillan. La base de l'école se trouve au port des Onglous, à l'entrée du canal du midi ... qu'il faut traverser dans une petite "prame" (embarcation modeste à fond plat) à l'aide d'une pagaie.
151117_GLN
La godille
Ce qui peut être vécu comme un isolement du continent ne l'est plus dès lors qu'on maîtrise l'art de la "godille" permettant de relier en quelques minutes les deux rives du canal. L'ouvrage Le cours des Glénans évoque d'ailleurs :
« La godille est sans aucun doute un art, et sa maîtrise constitue l'une des plus nobles conquêtes de l'apprenti marin. […] Mais il faudra encore quelques heures de mise au point avant de pouvoir connaître les plus hautes satisfactions que réserve la pratique de la godille : sur l'eau calme d'un port aux rives peuplées, godiller d'une main (l'autre dans la poche) tourné vers l'avant du bateau, progresser à petits coups tranquilles, tout en ayant l'air de penser à autre chose. »
151117_GLN
La cour de la base des Onglous
Une fois de l'autre côté, on se familiarise avec l'ambiance de la base et sa cour peuplée de pins méditerranéens. Les bottes sèchent un peu en vrac, on discute, on se réunit, on perfectionne nos nœuds marins, on se délasse d'une journée de navigation.
151117_GLN
Sète en vue
Puis le moment est venu de partir en "embarquée" dans un voilier habitable avec notre équipage. Ici sur un Dufour 325 (voilier d'environ 10 mètres pouvant accueillir jusqu'à 6 personnes). De retour de la côte de Camargue, on aperçoit le Mont Saint Clair, bercés par la houle dans le silence des flots.
151117_GLN
Arrivée dans le port de Sète
Le port de Sète nous accueille pour une halte nocturne. Retour dans cette ville tant dessinée l'année dernière mais cette fois depuis l'eau !! tout est à l'envers ... j'aperçois les lieux croqués lors de la 2ème rencontre nationale des Urban Sketchers : le cimetière marin, les gros chalutiers (dont les sillons nous secouent bien), les ponts de la ville qui s'ouvrent cette fois pour laisser passer notre petite coquille, le quai de Pointe Courte qui nous offre une escale.
151116_71a
Saintes Maries de la Mer
Une halte mémorable de ce bout de croisière : les Saintes Maries de la Mer dont la pierre pâle resplendit depuis le large. On arrive dans ce lieu de pèlerinage particulier, envahi par les boutiques, dans l'effervescence (un euphémisme pour ne pas dire "beuverie générale") de la préparation de L'Abrivado, festival célébrant la culture équestre de la Camargue et la fin de la saison touristique.

SETE
USK Sète 2014 sur Flickr