18.4.14

Retour du printemps

Bravo à vous tous, qui bravez vents et marées pour produire autant de superbes dessins tout au long de l'année, et je veux dire de l'hiver particulièrement. Un peu plus de disponibilité pour moi et quelques déplacements m'ont permis de profiter du soleil printanier pour finir un carnet qui commençait à prendre la poussière !


Clocher et gargouilles de Notre Dame des Marais à Villefranche sur Saône.
( Ne cherchez pas dans votre petite tête. Les habitants s'appellent des ...Caladois ! )

















Le château de Saint-Bernard qui fut la résidence du
trio Valladon, Utter, Utrillo, en bord de Saône.
Mon père dit qu'étant jeune il a vu au bistrot du coin des tableaux laissés par Utrillo pour régler ses ardoises.
Mon ami Dada dans les monts du Lyonnais.
Dada sont ses initiales, qui lui vont parfaitement.
Trévoux, un peu au nord de Lyon.
Dessiné debout sur un pont suspendu, avec un carnet qui oscille au moindre piéton qui s'approche.
Oingt est un très joli petit village du " Pays des pierres Dorées" dans le beaujolais. Encore désert, à l'exception de quelques groupes de touristes étrangers.
Et juste devant moi, la galerie d'une superbe céramiste: Annie Doréfice.
Hermonville , près de Reims, et son église classée, mélange de roman et de gothique.
C'est là que Carré d'Art fera une anamorphose les 14 et 15 juin prochains à l'occasion du troisième festival "Art et Jazz dans ma cour ", alors qu'une quarantaine d'artistes interviendront dans le village.
http://www.artetjazzdansmacour.fr/
Apparemment pas de groupe USK intéressé pour ce week-end de super fête. Il n'a donc pas été intégré à la programmation, mais vous pouvez encore venir !
Un pont canal, c'est toujours spectaculaire, au niveau d'une écluse qui plus est.
Ecluse n°13 sur le canal de l'Aisne à la Marne, à Sillery. Le pont enjambe la Vesle.
 Très émouvant ces vestiges du village de Nauroy dans la Marne, rayé de la carte après un bombardement en 1917.
Il ne reste que deux bases de pilier de l'église et quelques tombes éventrées.
Voici beaucoup plus gai.
Une journée de cuisson céramique. Huit fours raku dans la journée ! ( et surtout la soirée toujours très spectaculaire) ainsi qu'un four dans la tradition africaine. C'est chaque fois une vraie fête.Une quinzaine de sculpteurs et céramistes, beaucoup de visiteurs, d'amis, et une fin de soirée que je vais qualifier de...sympa, malgré la fatigue !

Carré d'Art a mis en ligne son nouveau site internet:
http://www.carredartrumilly.fr/

13.4.14

Soiré dessin à la Bellevilloise


Toujours 
une verre + des amis + dessins = :)!

Carnaval de Marseille 2014

Samedi 12 avril 2014, sur le Vieux-port par une journée ensoleillée, on célébrait la 25e édition du Carnaval de Marseille. La parade, en concertation avec le MuCEM, a choisi le thème de l'exposition « Le Monde à l’Envers, carnavals et mascarades d’Europe et de Méditerranée ».

J'ai choisi d'aller croquer le matin pendant les préparatifs. Au moment où les têtes de géants, leurs chapeaux, leurs chaussures, leurs mains… sont encore au sol et désarticulés en attentant de reprendre vie sous les mains des techniciens/inventeurs/artistes/acrobates.

Caro


Face au Théâtre de la Criée les premiers éléments arrivés épars le matin tôt.


 Un arbre à pendules façon Dali 
et le bateau au pavillon noir qui attendait ses pirates géants et son mat.


 Les têtes énormes des pirates avec un tas de chapeaux 
au milieu de vélocipèdes d'un autre temps.


 Des mains, des chaussures de géants.. qui est à qui..?


Ah ! là trop bon…
les chaussures très "chantier" bardées de sangles qui attendent les graciles échassiers.


Contrastes

En ce moment, je m’intéresse à la lumière, des contrastes forts : du noir, du blanc, sans la moindre valeur intermédiaire. Cela tombe bien, il fait un temps splendide et, en choisissant bien son sujet et l’heure pour le croquer, on peut bien s’amuser. Du coup, j’ai ressorti mes feutres préférés (Lumicolor S,F, M et marqueur) et nécessairement un papier épais (Canson CA Grain 180g).



12.4.14

Montpellier.


Le carrefour du Corum.



Depuis la place des Beaux-Arts.



Depuis la Place de la Comédie, à gauche de l'Opéra.



A droite de la place du Peyrou.

Brushpen et réhauts de couleurs à l'acrylique.
J'aime bien jouer avec des masses noires et de larges blancs.
Le printemps arrive, le soleil revient, on va pouvoir croquer dans tous les coins.


11.4.14

Courbatures en perspective…

Je suis depuis un moment la restauration de ce bolide, cette fois perché, en équilibre instable sur un escabeau, lui aussi instable.

J'ai aussi pu me mettre pour la première fois au volant d'une voiture de course, la position est très inconfortable, même sans rouler, peu de place pour les jambes, pour les épaules.
Il faut un peu se contorsionner et bouger le carnet sans arrêt pour voir ce qu'il masque.
Jaguar-Lister
C'est du sport à bord de la petite Lister !

10.4.14

19 heures...

J'en avais marre de ces soirées sans lumières... une envie de regarder les jours s'allonger... et puis j'avais un fameux carnet en accordéon au papier chinois qui dormait sur une étagère alors... le 21 décembre, je me suis décidée à noter ce que je voyais par ma fenêtre... noter, sous forme de dessin, bien sûr... 21 décembre 2013, en fait le jour du solstice d'hiver !!! Je ne l'ai même pas fait exprès !
J'ai pesté contre les pages de ce carnet car j'ai dessiné comme d'habitude au crayon ou à l'encre et aquarellé... Mais il y a encore plus de couleur à l'arrière du carnet que devant... J'ai donc essayé les néocolors... toujours pas convaincue. Alors, je me suis acheté 5 tubes d'acrylique et un pinceau brosse plat et j'ai donc fait mes premiers essais en utilisant la peinture sans la diluer !
J'ai eu plus d'une fois des sensations de me retrouver dans "fenêtre sur cour" ou dans l'album "fenêtres sur rue" de Pascal Rabaté (découvert par Stéphane alors que j'étais dans ce carnet !)
Voilà donc où en est mon carnet aujourd'hui... Il reste encore des pages !
















9.4.14

"Osterputz" aux grands crus d'Alsace

La semaine dernière c'était le vernissage d'une exposition de ma compagne, Nathyi, non loin de Strasbourg, sur la route des vins d'Alsace.
Ça se passait chez un vigneron pour lequel elle a réalisé l'illustration de l'étiquette de la cuvée 2012.
Dégustation de vins biodynamiques, temps estival et belles rencontres : des gens simples et passionnés par leur métier.

Ça a aussi été l'occasion d'une balade avec ma 404, qui a eu un peu de mal après son hivernage, et, de reprendre les feutres que j'avais délaissés depuis trop longtemps.

En bref un bon "Osterputz" ("nettoyage de printemps", en alsacien) !


L'extérieur du Domaine
En sortant de la cave qui donne sur l'Andlau, petite rivière qui a donné son nom au village
Ça déguste !
L'exposition va rester un moment, il y a essentiellement de la carte à gratter et de la gravure.
Pour ceux qui souhaiteraient la visiter, c'est chez Marc Kreydenweiss à Andlau

6.4.14

Fisheye balcon

C'est marrant comme il est difficile de changer ses habitudes et de considérer l'horizon, non pas droit devant soi, mais en dessous...

30.3.14

Blanc comme plâtre

Voici une semaine de montagne en six dessins: une douce soirée qui tombe, le bonheur de faire quelques aquarelles en plein soleil, l'apogée: une peinture à la bière à la terrasse d'un bar (je n'avais plus d'eau), puis les derniers croquis à l'intérieur alors que je faisais le garde malade.
(Cliquez pour agrandir les images)

The night is coming Alpes
Alpes2 Alpes3
Alpes4 Alpes5

La cuisine pourquoi pas !

Je voulais dessiner mais je ne savais pas quoi faire... Comme tout sujet mérite qu'on le croque, je me suis assis dans ma cuisine, si petite que seul un Fisheye pouvait la faire grandir à coups de feutres. C'est magique et ça marche, encore et encore ;-)


29.3.14

En chemin...

Comment arrêter le temps lorsqu'on court tout le temps ? Prendre le temps de flâner en chemin tandis que les premiers rayons printaniers vous invitent à vous poser... Prendre le temps d'écouter les oiseaux chanter, prendre le temps de regarder les ombres bouger... Prendre le temps de laisser un chat curieux fouiner dans votre trousse... prendre le temps de lui prodiguer quelques caresses...
 S'arrêter, sortir un carnet et conserver à l'intérieur des petits moments, encore et toujours ... en chemin vers la médiathèque.