21.9.14

Montpellier, c'est toujours l'été.


Il fait encore très chaud à Montpellier, ça traine en tongues sur les terrasses. 
Il y a longtemps que je n'avais pas utilisé un liner.

14.9.14

Voyage en Corse...



Un coup dans l'estomac, un souffle de vent dans les cheveux, du soleil dans les lunettes noires...On se croirait ailleurs...Nous sommes en Corse !
Un monde rempli de lieux hors du commun, coupé en deux : vers le haut la montagne, en bas la mer...
Les dieux de la mer Méditerranée pourraient s'y installer...
 
La Corse est le berceau d'une communauté atypique : les Corses. Un peuple souvent conquis mais jamais soumis. Un peuple de fils de bergers avec du coeur et du caractère, fort, fier et susceptible...Un peuple où l'honneur et les liens du sang l'emportent sur toute autre considération quand il s'agit de venger la famille...
Cathédrale Ajaccio
L'île se mérite : il faut du temps pour la percer à jour. Il lui faudra le même temps pour qu'elle s'habitue à vous : C'est une fille de la mer Méditerranée...
Dure, tragique et secrète, en Corse rien n'est rationnel, ni le relief, ni le climat, ni les Corses eux même.
Décrire les paysages de la Corse c'est en fixer les limites : les plages sont paradisiaques, les criques sont confidentielles sans parler des montagnes omniprésentes qui donnent à la mer ce bleu si intense.
C'est une île grisante : un mélange de rochers, d'austérité et de parfum d'île lointaine. C'est aussi un pays où villes et villages sont comme accrochés, suspendus au dessus du vide et défient la pesanteur.


La Corse du centre c'est celle du "maquis" et des cochons sauvages, des vaches en liberté et des troupeaux de brebis, des fontaines au bord des routes, d'une flore odorante qui vient à la tête, celle d'une charcuterie qui s'affine lentement dans la fumée du bois de châtaigner...
Corte la plus Corse des villes Corses...
C'est l'île des traditions musicales, des minces clochers qui dialoguent et les cloches qui se répondent dans les vallées, là où les hommes se rassemblent pour des chants polyphoniques ancestraux et transmis de pères en fils...Chaque village, chaque vallée dispose de son propre répertoire...
La cuisine corse justifie la venue dans l'île : charcuterie, soupes, poissons, viandes et fromages réputés accompagnés de confiture de figues, miels incomparables ! A celui ou celle qui vous sert vous demandez " Qui cuisine ainsi ?" On vous répond : "Ma mère ! " Paraît alors une petite femme vêtue de noir belle comme une héroïne de tragédie antique...
Il n'y a pas de sombres idées en Corse : Tout semble vouloir faire descendre le  ciel sur la terre...
Toute cette richesse tient dans une seule île de 183 kms de long pour 85 kms de large...Presque rien à l'échelle de la planète...Et pourtant tout un monde...

Fermez les yeux, sentez, écoutez...Vous êtes en Corse




Place Paoli à Ile Rousse

Eglise Ste Marie Maggiore Calvi

"Pinzutti " lors d'un Drink and Draw à St Florent...

Bonifacio : la Citadelle

Golfe de Valinco à Propriano

Nécropole Ajaccio...

8.9.14

Semur en auxois

Voici quelques croquis que j'ai dessiné cet été, à Semur en Auxois en Bourgogne, ma nouvelle terre d'adoption. Le cadre est particulièrement pittoresque. La cité s'est endormie à la fin du 19ème siècle, et a plutôt bien été préservé de l’urbanisation barbare de ces dernière décennies.

les quais de l'armençon vus depuis les remparts
les vestiges du château de Semur

quelques maisons à pans de bois place Notre-Dame
une des entrées de la ville
une des nombreuses façades pittoresques de la cité
dans la collégiale Notre-Dame
détail des grilles du cœur de la collégiale

Trip voilier entre la Bretagne et la Vendée

J’ai eu la chance de faire du voilier pendant 5 jours entre Vannes et les Sables D’Olonne. Tous les jours, une nouvelle île ou un nouveau port. Une très bonne ambiance sur le bateau entre les 6 membres de l’équipage, dont j’étais la seule novice en matière de voiles. J’ai appris une tonne de vocabulaire et n’ai même pas eu le mal de mer. Le voilier s’appelle Torpédo, il fait 10m50 et c’est un Bénéteau. Les proprio sont Ben et Hélène. Ils ont une asso, « On met les Voiles », qui propose des escapades en voilier > En savoir plus
Je vous présente Torpédo !



Sur Torpédo, il y avait Alex et Hélène : 


Encore Alex. Et Romain...


Planche "d'étude" de divers voiliers...


Golfe du Morbihan, petites îles, parc à huitres...


Quel plaisir que de voguer d'île en île... On débarquait sur les plages dans la petite annexe à moteur gonflable.

Ile d'Arz

Ile de Houat


Ile d'Yeu





Jérôme et Ben


 Croquis de Vannes



6.9.14

Croquer au bout du monde...

Tout en restant en France...
Eh oui, c'est possible ! Le bout du monde, autrement dit  le Finistère "là où tout commence" et plus précisément dans ce que j'appelle la langue de la Bretagne : La presqu'île de Crozon.
Dans ce lieu magnifique et magique se déroule chaque année un super festival qui ouvre ses portes au monde. La musique du monde nous ouvre les oreilles (et ce qu'il y a entre comme disait un slogan il y a quelques années !) , des épices de tous les continents qui parfument les plats titillent nos narines... Bref, un festival à taille encore humaine qui mêle les générations, un festival avec des valeurs d'humanité et de partages dans lequel chacun trouve sa place.
Pour en savoir plus sur "le Boudu" comme on l'appelle, c'est là
C'est mon rendez-vous annuel du début du mois d'Août. Cette année, j'y ai vécu une magnifique expérience grâce à l'accréditation qui m'avait été délivrée. J'ai pu avoir accès avec mon carnet aux dernières installations ainsi qu'à la fosse devant les scènes. J'avais la sensation d'être sur une autre planète tant le bonheur de dessiner, de croquer la Vie était intense !
Au bout de 5 jours, je me retrouvais avec 6 mètres de croquis sur 2 carnets moleskine japonais... Et une grande joie de vivre ! En voici une bonne partie (non exhaustive du festival):


J-2, je passe dans tous les lieux afin de voir où en sont les préparatifs

J-1, l'excitation monte !
Un décor lumineux cette année !          


Jour J, les campeurs prennent possession des lieux, l'ouverture n'est plus qu'une question d'heures.   
Tout est prêt, des stands de nourriture aux secours...
De l'inauguration à Goran Bregovic
Ayo  

Bernard Lavilliers et Yasmine Hamdan
Maya Kamaty


Winston Mc Anuff & Fixi puis Miossec

Dhafer Youssef et Maxime Le forestier

Besh O Drom

Natalia Doco et Agnès Obel


Féloche

Pink Martini et Ibrahim Maalouf



Ma carte d'accréditation

Un article sur Ouest France à voir là