26.1.21

Du nouveau à l'Ouest

C'est officiel, un petit groupe démarre à Saint Nazaire, Urban Sketchers Saint Nazaire, Presqu'île Guérandaise.

                                                

Pour rassembler les dessinateurs de la région, il fallait lancer la chose. C'est donc fait notre page Facebook 
usksaintnazaire et un compte Instagram @usksaintnazaire

C'est le troisième samedi de chaque mois qu'est fixé notre rendez-vous régulier. Notre première rencontre s'est faite le 19 décembre à la base sous-marine de Saint Nazaire, connue et choisie comme lieu évident pour les dessinateurs. 

Samedi dernier 23 janvier, nous nous sommes retrouvés au Skatepark sur le front de mer. Les choses démarrent bien puisque nous sommes une dizaine à chaque fois même si la saison n'est pas tendre avec les dessinateurs.

Ce n'est que le début, nous avons beaucoup d'idées de lieu à dessiner et les dessinateurs des groupes voisins seront sûrement partants pour partager quelques moments.

La suite se prépare mais voici déjà quelques photos de nos deux premiers rendez-vous.

La base sous-marine 







Puis le Skatepark 
















22.1.21

Nouvelle année, nouveau lieu à croquer. Merci Rudy !

Pour les sketchers du monde entier, l'année 2020 n'aura pas été simple pour la pratique du dessin in situ. Croquis dans sa rue, croquis depuis la fenêtre, croquis d'après photo, croquis en visio, croquis en une heure... Cela nous aura au moins permis, dans la contrainte, de nous renouveler, tester de nouvelles techniques ou de nouveaux sujets... Certains auront peut-être même été découragés, car il est souvent dur de s'y remettre lorsque l'on a pas pratiqué une discipline depuis longtemps.

Ce n'est pas le cas des USK Nantais qui, une fois les fêtes passées, ont très vite demandé le programme des nouvelles sorties. La situation n'étant pas totalement claire concernant les rassemblements en lieux public, il a été suggéré de donner un thème sur le mois de janvier et à chacun de s'y retrouver en petits groupes selon les disponibilités.

Croquis avec vue, photo et dessin de Nicolas Loustalot
Le thème choisi fut la gare de Nantes qui, après plus de 3 ans de travaux, nous offre un tout nouveau hall en surplomb des voies. Et cerise sur le gâteau : ce lieu nous met à l'abri des intempéries (mais pas totalement du froid). Conçue par l'architecte Rudy Ricciotti, cette "rue perchée" fait le lien entre le quartier du jardin des plantes et celui d'Euronantes/Malakoff, en constante évolution. En outre, elle offre un panorama inédit sur la ville et permet de balayer d'un seul regard la Tour Lu, le Château des Ducs, la tour Bretagne et la cathédrale. Du pain béni pour le sketcher en mal de nouveaux horizons urbains.

L'architecte a probablement pensé aux Urbansketchers en prévoyant des tables et des chaises face aux baies vitrées et plusieurs d'entre-nous s'approprieront ces emplacements qui nous tendent les bras (ça change des seuils de portes inconfortables et autres bouts de trottoirs humides). Mais stop à la parlote, vous venez sur ce blog pour voir des dessins et je vais donc juste les présenter, regroupés en deux catégories : "Dans le hall" et "Depuis le hall."


Dans le hall 

Hall de la gare avec vue sur Eglise St-Clément, par Joss Proof
Hall de la gare, par Fabienne Raimbaud puis Bernard Guérin


Hall de la gare, par Fany Reinodet puis Olivier Dor


Le hall et les voyageurs en transit, par Nathalie Donf


Depuis le hall

Château des Ducs, par Fabienne Raimbaud

Château / Tour Bretagne / Cathédrale, par Nathalie Donf

Château des Ducs et Tour Bretagne, par Gilles Renaudineau

Tour Lu, Tour Bretagne et Cathédrale, par Nicolas Loustalot


Tour Lu puis Château des Ducs (Caroline Grimault, Rachel Blaise, Aliette)

Château des Duc, par Rachel Blaise

3 interprétations de la Cathédrale (Serge Nedelec, Olivier Dor, Stéphane Le Brun).

Voies coté Nord/Est, par Joss Proof

Voies coté Nord/Est, par Nathalie Donf

Quartier Euronantes, par Fabienne Raimbaud





1.1.21

Les voeux de Nicolas globe croqueur pour cette nouvelle année 2021

 ---


Après une année totalement atypique, je souhaite à la communauté des Urban sketchers, en particulier aux contributrices et contributeurs sur ce blog, une très belle et heureuse année 2021.

Les confinements n'auront en aucun cas signifié un arrêt de notre activité, mais, au contraire, une approche avec un nouvel angle de vue, notamment, une focalisation sur l'environnement immédiat et chacun(e) d'entre nous aura su y répondre d'une manière créative et originale.

Pour ma part, entre autre, mon parti pris aura été un urban sketching à partir de ce que je voyais depuis mon appartement et ma résidence : vue sur l'avenue, vue depuis le jardin, et un panoramique sur Montrouge (Hauts-de-Seine) depuis une autre fenêtre.

---


---


---


---


---

Fort heureusement, les voyages en France et à l'étranger, mais pas ceux forcément prévus, auront aussi été possibles. J'ai donc eu l'occasion d'aller peindre cette aquarelle automnale sur le Canal du Midi du côté de Capestang juste avant le deuxième confinement.

---


---

Que 2021 nous apporte toutes satisfactions et soit riche de rencontres, notamment pour celles programmées, comme La Rochelle ce printemps, en espérant qu'elle ne soit pas annulée.


Nicolas globe croqueur.

---





20.12.20

Confinement dans le bois

 Fin de deuxième confinement... Je retrouve mon ordinateur, mon scanner... car, contrairement au premier, je ne me suis pas confinée chez moi mais dans une maison en bois. J'ai ainsi pu poursuivre mon carnet cappuccino de Hahnemuhle avec de nouveaux dessins de mes vêtements (j'ai continué sur ma lancée) mais dans un autre environnement. J'étais dans une maison en bois et j'ai jonglé entre pinceaux et rouleaux pour peindre à l'intérieur et mes pinceaux à réservoir pour peindre sur mes pages... tout se mélange un peu, mais l'avantage du carnet est toujours de garder une mémoire de tout ces instants de vie... En voici quelques uns...

Pull et poële au soleil

tunique sur fauteuil Louis XIII

Tunique et luminaire

Tunique d'automne et bouleaux du jardin


cuisine, les meubles sont repeints...

Réflexions autour d'une chaise

Echec et mat

coin lecture

Mise en abîme après avoir peint le meuble









29.11.20

Page Composée

                                                    

Quand je passe suffisamment de temps dans une petite ville ou village j'ai pris l'habitude de composer une double page pour les représenter. C'est toujours un exercice plaisant et  stimulant pour moi de composer au fur à mesure dessin après dessin sans présager totalement de la suite.

  Il y a quelques règles et astuces simples à respecter, éviter de commencer par un sujet au milieu de la feuille, faire attention à ce que les sujets qui ont un sens regardent plutôt le milieu de la feuille, varier les ambiances graphiques et faire dialoguer les dessins. Penser aussi que l'on peut toujours dessiner un sujet et le glisser derrière les autres, faire en sorte de laisser à chaque fois un "beau vide" un forme négative plaisante et équilibrée en dehors de ce qui est dessiné pour y glisser éventuellement un autre sujet, savoir s’arrêter aussi.

 A la fin souvent j'arpente le secteur à la recherche du détail qui va verrouiller ma page et la terminer, les lettrages esquissés ( finis au retour ) viennent enfin finir le tout.

Quelques exemples, j'espère surtout donner l'envie d'essayer à ceux qui ne pratiqueraient pas encore.

 

                                                                       Saint Céré


                                                                          Dijon Rencontre nationale

Narbonne l'un des premiers dessins  qui m'a donné envie de poursuivre cette voie. J'ai commencé par deux gargouilles dans le cloitre, puis le pont des marchands, la mur de gauche était tristement rythmé de fenêtres aussi j'ai cherché dans la ville la grande fresque de Trenet que j'ai mise à la place.


                                                                        Peyriac de Mer -Aude-

                                                                 Arles faut il le dire