30.6.13

Fenêtres sur France...

Le nouveau carnet qui voyage entre les urban sketchers en France est lancé... Sur le thème des fenêtres (ça risque d'être assez drôle de se retrouver avec une ribambelle de fenêtres en accordéon !) mais sur un papier chinois ! D'où un petit challenge supplémentaire !
Donc ce matin, je pars avec ma besace et mon tripatte à la recherche de LA fenêtre... je la voulais au soleil en plus (tant qu'à faire, pour une fois qu'il montre son nez !)...
Alors je déambule le nez en l'air et j'hésite, je reviens, je repars... celle-ci, toute simple mais toute fleurie... celle là, si représentative d'une époque ou d'un lieu... Bref, je jette finalement mon dévolu sur cette fenêtre de style gothique dans ce quartier populaire du vieux Cahors. Peut être à cause de la couleur des vitraux et de la brique qui les faisait ressortir ?



 Le papier n'est vraiment pas facile, j'ai utilisé des néocolors, du feutre et un pentel pinceau noir...
Mais j'étais tout de même frustrée de ne finalement dessiner qu'une fenêtre, alors j'ai à peine décalé mon pliant et sorti mon carnet kraft pour croquer la fenêtre dans son contexte...
Des fou rires arrivaient par une fenêtre... j'aurais bien aimé comprendre le portugais pour savoir ce qui les faisait autant rire !



 

6 commentaires:

DESCHAMPS Christine a dit…

Belle fenêtre, mais décidément, ce que tu dis de ce carnet est bien inquiétant ! J'aime beaucoup ton dessin de la façade complète.

Bigoudene Sylvie a dit…

Il faut dire que je maîtrise mieux le kraft quand même... mais il faut essayer parce que les réactions de ce papier sont étonnantes ! Je pense que quelqu'un qui maîtrise un peu l'aquarelle doit se régaler... A suivre !

Cassy a dit…

j'aime beaucoup la façade complète !

Martine PITTET a dit…

Bravo d'avoir su dompter le papier ! Jolie fenêtre et belle façade !

Bigoudene Sylvie a dit…

Oh, je n'ai rien dompté du tout, il fait un peu ce qu'il veut et j'ai sans doute aussi eu ce besoin de me rassurer en reprenant aussitôt le kraft derrière ! Merci...

Marie Vagabonde a dit…

Mais quel que soit le papier, on a toujours plaisir à admirer, aussi bien tes dessins que tes commentaires. C'est vivant!