30.7.13

Portraits du symposium à Barcelone


Comme dirait Miguel Herranz, on dessine plus les inconnus et les sketchers que sa propre famille ! 
Ce symposium, c'est un peu comme une veillée de Noël, quand on était petits, où on revoit enfin ses cousins et on ressent une grande joie ! Urban Sketchers, c'est pas que du dessin, ça crée des liens... Quand je me suis installée en France en septembre, j'ai participé au lancement de Usk France : un groupe tout jeunôt ! Mais comme on s'est tous rencontrés en juin, ça aide à briser la glace. En plus, les sketchers français, ils sont venus en masse à Barcelone !

BCN0-cena

Avant j'habitais en Espagne, où Clara Marta organise une réunion nationale de sketchers espagnols chaque année. D'autres rencontres viennent se greffer durant l'année, et Clara dit qu'on se verra bientôt plus que la famille ! Chouette, en France aussi les petites rencontres spontanées poussent comme les champignons. Même que les Belges et les Allemands viennent nous voir !

Et ça c'est si on reste près de chez soi, mais on peut aussi retrouver des sketchers partout dans le monde, un truc à donner le vertige ! Et justement, durant le symposium, c'est courant de se retrouver à table avec une Londonienne, un Texan, un Thailandais, une Australienne... Autant de styles de dessins différents...


BCN1-comida-4gats


 BCN4-cccb-bisBCN4-cccb

Judith (la petite, pas si petite !), c'est la fille de Tazab et elle dessine déjà drôlement bien ! Elle m'offre deux portraits impressionnants du haut de ses 9 ans. Son frère Thomas est aussi un fier dessinateur, et tous les deux, ils inspirent Marc et Chris de Belgique : "faudrait créer un truc pour les mini sketchers, là dis !" Et voilà, comme ils vont à Clermont, ils apporteront une machine à faire des badges "I'm a mini sketcher" et "I love my Usk". Génial. Et Marc ajoute "pourquoi pas un carnet de mini sketchers, un blog de mini sketchers ?" Affaire à suivre !

BCN4-tsuhita-ursula

Juste avant de partir, un portrait souvenir d'Ursula, peut-être la plus jeune des Urban Sketchers. Je l'ai connue lors d'un sketchcrawl à Madrid, puis on s'est retrouvées à Lyon pendant son année erasmus.
Et bien quelle maturité ! Elle n'a peur de rien, elle fabrique même ses carnets, et elle m'a incitée à essayer des nouveaux outils (le pilot parallel surtout !). Une autre fois, on dessine sous la pluie : "Technique de croquis rapide sans réfléchir, c'est le moment d'essayer !" et hop, elle me sort de ma zone de confort ! Aujourd'hui elle est rentrée à Madrid, mais ce n'est pas bien loin. Et grâce à internet, on se suivra toujours, mais ce sera sans son accent chantant "C'est yénial de dessinère !"

Et ben voilà, c'est déjà fini. Enfin je croyais, parce que je dessine les gens dans l'aéroport et tada ! Qui c'est que je vois arriver et qui prend le même avion que moi ? Emdé ! Bon, avec nos carnets, et notre tête qui dodeline comme un chien en plastique sur une plage arrière de voiture, on reconnait de loin un sketcher ! Tant mieux !

BCN6-aeropuerto


BCN4-despedida

Avant de fermer le chapître du symposium, une petite galerie de portraits express. Dernière réunion de sketchers la veille du départ : c'est le dernier soir, et c'est aussi le 14 juillet. Que les Français se lèvent pour chanter la Marseillaise ! Les Belges ne manqueront pas d'se moquer, quoi ! (à prononcer avec l'accent Liégeois, hé hé !)  C'est un peu triste de se quitter. Veronica Lawlor salue d'un chantant "à la prochaine" avec son joli accent newyorkais, et elle a tout dit. De retour en France, j'entends souvent "à la prochaine" dans la rue et hop ! je repars à Barcelone... Surfons sur l'énergie !

5 commentaires:

Sophie Valenti a dit…

magnifique farandole de portraits et bravo aux jeunes recrues ;-)

Mr Tazab a dit…

ahah, super!
Que dire? Tu restitues encore une fois toute l'ambiance avec ton verbe, ta bonne humeur et tes dessins.
Je vais montrer ça aux enfants, ils vont être fiers.

Emily Nudd Mitchell a dit…

Cool pour les nouvelles recrues !
Merci Tazab, ta famille est super et ils ont participé à la bonne humeur du symposium !

Vincent Desplanche a dit…

Merci Emily de nous conter si efficacement ces derniers moments passés tous ensemble à BCN. Que de souvenirs ! Mais dis-donc tu es incroyable : polyglotte, (trop) modeste, généreuse, joviale et omniprésente. Les qualificatifs me manquent. Tous les sketchers du symposium connaissent Emily. Tu as le don d'ubiquité, tu es partout en même temps tout en restant si discrète. Emily est l'amie qui est toujours là et j'en sais quelque chose. Et en plus elle a produit plein de croquis super qu'elle s'est bien gardée de montrer. Allez voir ses croquis de l'atelier de Veronique Lawlor ! Emily, continue surtout à croquer…

Emily Nudd Mitchell a dit…

Merci Vincent, c'est très gentil. Moi j'ai découvert à tes côtés un grand artiste avec beaucoup d'humour ! Et c'est bien plus marrant de peindre en rigolant :)