14.9.14

Voyage en Corse...



Un coup dans l'estomac, un souffle de vent dans les cheveux, du soleil dans les lunettes noires...On se croirait ailleurs...Nous sommes en Corse !
Un monde rempli de lieux hors du commun, coupé en deux : vers le haut la montagne, en bas la mer...
Les dieux de la mer Méditerranée pourraient s'y installer...
 
La Corse est le berceau d'une communauté atypique : les Corses. Un peuple souvent conquis mais jamais soumis. Un peuple de fils de bergers avec du coeur et du caractère, fort, fier et susceptible...Un peuple où l'honneur et les liens du sang l'emportent sur toute autre considération quand il s'agit de venger la famille...
Cathédrale Ajaccio
L'île se mérite : il faut du temps pour la percer à jour. Il lui faudra le même temps pour qu'elle s'habitue à vous : C'est une fille de la mer Méditerranée...
Dure, tragique et secrète, en Corse rien n'est rationnel, ni le relief, ni le climat, ni les Corses eux même.
Décrire les paysages de la Corse c'est en fixer les limites : les plages sont paradisiaques, les criques sont confidentielles sans parler des montagnes omniprésentes qui donnent à la mer ce bleu si intense.
C'est une île grisante : un mélange de rochers, d'austérité et de parfum d'île lointaine. C'est aussi un pays où villes et villages sont comme accrochés, suspendus au dessus du vide et défient la pesanteur.


La Corse du centre c'est celle du "maquis" et des cochons sauvages, des vaches en liberté et des troupeaux de brebis, des fontaines au bord des routes, d'une flore odorante qui vient à la tête, celle d'une charcuterie qui s'affine lentement dans la fumée du bois de châtaigner...
Corte la plus Corse des villes Corses...
C'est l'île des traditions musicales, des minces clochers qui dialoguent et les cloches qui se répondent dans les vallées, là où les hommes se rassemblent pour des chants polyphoniques ancestraux et transmis de pères en fils...Chaque village, chaque vallée dispose de son propre répertoire...
La cuisine corse justifie la venue dans l'île : charcuterie, soupes, poissons, viandes et fromages réputés accompagnés de confiture de figues, miels incomparables ! A celui ou celle qui vous sert vous demandez " Qui cuisine ainsi ?" On vous répond : "Ma mère ! " Paraît alors une petite femme vêtue de noir belle comme une héroïne de tragédie antique...
Il n'y a pas de sombres idées en Corse : Tout semble vouloir faire descendre le  ciel sur la terre...
Toute cette richesse tient dans une seule île de 183 kms de long pour 85 kms de large...Presque rien à l'échelle de la planète...Et pourtant tout un monde...

Fermez les yeux, sentez, écoutez...Vous êtes en Corse




Place Paoli à Ile Rousse

Eglise Ste Marie Maggiore Calvi

"Pinzutti " lors d'un Drink and Draw à St Florent...

Bonifacio : la Citadelle

Golfe de Valinco à Propriano

Nécropole Ajaccio...

5 commentaires:

DESCHAMPS Christine a dit…

Dis donc, on dirait que ça t'a plu, la Corse... ^^ Merci de nous faire profiter de ton émerveillement !

Didier Millotte a dit…

J'aime particulièrement le pano avec les quatre palmiers en couleur, joli.

Carnet de BRU a dit…

Merci à tous !

silke conquet a dit…

Remarquables illustrations !!
Un regal

Caroline Manceau a dit…

Doublement beau ! La Corse et ets croquis !
Caro