20.9.17

Décès de Bruno Mollière

J'ai la tristesse de vous annoncer la disparition de Bruno Molière, décédé il y a deux jours d'un cancer du poumon.

Après avoir travaillé comme informaticien, Bruno a changé de chemin, il y a une quinzaine d'années il s'est totalement consacré à sa passion, le croquis en balade.
Basée à Lyon, la société Randocroquis était née.

Bruno a proposé une revue trimestrielle avec trucs et astuces, des stages, puis des sentiers permettant de s'initier au croquis, aidé par des panneaux, souvent en pleine nature. Ces derniers temps il avait décidé de se consacrer un peu plus à l'édition.

J'ai animé pour lui quelques stages, et je crois que nous étions assez en accord sur la pédagogie : aborder les choses de manière intuitive, sur des cas concrets.

Nous avons coanimé un stage au mois de juillet à Strasbourg et avons passé de bons moments ensemble. Le temps d'un énième traitement et il s'envolait déjà pour animer quinze jours de stages au Portugal.

Tu va me manquer Bruno, et je ne suis pas le seul.
Bruno Mollière, Panoramique sur Lyon - Aquarelle de Lyon depuis le jardin des Chartreux
Pour ceux qui souhaiteraient s'y rendre, les obsèques auront lieu le samedi 23 septembre à 10h15 au Centre Léon Bérard, à Lyon dans le 8ème.

18 commentaires:

Vincent Desplanche a dit…

Nous sommes bien triste aujourd'hui. Mais Consolons-nous car Bruno a créé une grande famille autour du croquis : des centaines de personnes ont lu la revue du Randocroqueur, se sont acharnés sur ses exercices, se sont rencontrés et ont échangé sur le forum, ont participé aux stages Randocroquis et iront encore demain sur les sentiers. Donc, merci Bruno et longue vie à la communauté Randocroquis !

Catherine Fusier a dit…

Triste.c'est avec lui que j'ai commencé à dessiner, à Lyon le samedi matin et avec le forum randocroquis. Merci Bruno. Tu vas nous manquer,à Lyon et ailleurs. Cthy

Elda Fernandez a dit…

Bruno, he tenido el privilegio de ser tu amiga y compartir muchos buenos momentos contigo. Pertenezco a tu familia española de randocroqueurs. Nunca, nunca te olvidaré.

Psyche a dit…


Merci Bruno,
Merci de tout ce que tu as créé, fédéré, partagé.
Merci de ton enthousiasme, de ta bienveillance, et du professionnalisme de tes stages
Tu seras toujours présent dans mes carnets.
C'est grâce à toi que j'ai lancé les journées Sketchcrawl à Quimper en octobre 2013

Je suis si heureuse de t'avoir revu cet été à Quimper en bonne forme, m'a t'il semblé.

J'adresse toutes mes sincères condoléances à ta famille et à tes proches et partagerai avec tous samedi l'au-revoir par la pensée et le coeur
Anne

Claire Aubin a dit…

Quelle tristesse ! Bruno m'a, comme à bien d'autres, tant appris au fil des stages. Il était avec nous cet été à Lisbonne comme si de rien n'était, nous expliquant et réexpliquant sans jamais se lasser son approche de la perspective, rendue accessible à tous par sa règle de "l'arête la plus proche "... Même si un voile passager traversait parfois son regard, qui aurait cru qu'il allait nous quitter pour de bon, si peu de temps après? Je suis pleine d'admiration pour son courage et sa dignité. Pleine de gratitude pour ce qu'il nous a transmis. A travers Randocroquis il a inventé son chemin, et créé une famille, les randocroqueurs, qui sont aujourd'hui orphelins et ne l'oublieront pas. Discret, bienveillant, Bruno vivra dans notre souvenir, dans les croquis qu'il nous laisse, dans ceux que nous ferons en suivant ses conseils et en pensant à lui.
Toute ma sympathie à sa famille, à son fils dont il parlait souvent, à tous ceux qui l'ont côtoyé et aimé.
Claire Aubin

Chat-Huant l'attrape trésors a dit…

quelle grande tristesse,
il y aura un peu de toi dans tous nos croquis désormais...

Stéphane.

anne a dit…

J'ai rencontré pour la première fois Bruno en 2008, lors d'une sortie dans le Pilat. C'est grace à lui que j'ai repris goût au dessin et tous ses trucs et astuces restent ancrés dans mon esprit. Tous les journaux du Randocroqueur trônent en bonne place dans mon atelier et souvent je fais référence à ses enseignements lors des cours que je diffuse. C'était un homme si généreux et pédagogue.
Tellement triste nouvelle

Véronique Favre a dit…

Un grand professeur de la rue qui s en va un peu tot...😢

Karin Astrid Barcelona a dit…

Tellement triste d'apprendre la disparition de Bruno! Il m'a beaucoup appris et j'avais encore tellement de choses à apprendre!

FRANCE-CANADA a dit…

Vraiment très triste d'apprendre cette nouvelle ce matin... Bruno, nous avions envisagé un stage au ici au Maroc... Tu seras dans mes pensées chaque fois que je sortirais crayons et aquarelles. J'adresse toutes mes sincères condoléances à ta famille et à tes proches .

Nicolas a dit…

C'est avec une infinie tristesse que j'apprends le décès de Bruno. J'ai particulièrement aimé les journées randocroquis qu'il organisait, tout comme beaucoup d'entre nous.

Mes condoléances à la famille.

Nicolas.

Régine Harnist a dit…

Merci Bruno pour ta bonne humeur, pour tes conseils précieux, pour ta disponibilité . J'ai beaucoup appris à tes côtés.Tu nous manqueras, c'est certain .Régine

Catherine Dumonteil Kremer a dit…

Je suis très triste d'apprendre aujourd'hui la disparition de Bruno. Il était bienveillant dans sa façon d'être et d'accompagner ses stagiaires. J'avais fait son itv pour une revue pour les parents, son parcours original y sera mis en avant.

J'adresse également toutes mes condoléances à sa famille et à ses nombreux amis.

Catherine Dumonteil Kremer

Anonyme a dit…

Merci Bruno pour tout ce que tu nous a appris et transmis.
Dessinons, encore et encore, nous te le devons,
P'titpistrelle

Monique Vernet a dit…

Merci Bruno pour tout ce que tu as apporté à tant de personnes par ta pédagogie, ta façon amicale de guider et encourager. Randocroquer avec toi, c'était comprendre les paysages, les villes à travers ton œil, ton art de voir les volumes, les lignes qui s'ordonnaient. Tu m'a fait découvrir Rome, la Bretagne, et beaucoup les pentes de la Croix-rousse où tu nous faisais découvrir au cours de plaisantes ballades, les plongées et contre-plongées, et les échappées sur les monts du lyonnais entre deux immeubles.
Merci encore Bruno
Monique Vernet

Gerard Darris a dit…

Je suis abasourdi en apprenant la nouvelle aujourd'hui !
j'ai rencontré Bruno pour la première et la dernière fois le 31 août, il y a 3 semaines donc : je savais qu'il animait des stages de rando-croquis en Bretagne durant la deuxième quinzaine d'août. Je ne le connaissais qu'à travers ses publications et ses dessins bien sûr. Je me suis permis de lui téléphoner pour lui dire que j'aimerais le rencontrer, et nous nous sommes donnés rdv à Lesconil, sur une côte magnifique avec grand soleil. Ses 7 ou 8 "stagiaires" écoutaient ses conseils, les carnets à dessin étaient posés sur les rochers. Nous avions devisé, pris un pot ensemble ensuite. Il avait des projets, souhaitant continuer à s'investir notamment dans les publications du rando-croqueur. Il m'a parlé de sa maladie, et je voyais qu'il était essoufflé par la marche que nous avions faite. Mais franchement, à le voir ce jour-là sous un si beau ciel breton, rien ne m'aurait laissé penser à une fin si proche.
Je suis content de t'avoir rencontré, Bruno. Peut-être avais-je le pressentiment que si je n'avais pas pris l'initiative de venir te voir à ce moment, je n'aurais plus eu aucune chance de ne jamais te rencontrer
Tu as si bien su rendre les atmosphères des rues de Lyon, ses parcs, ses voitures, ses immeubles, que je ne peux plus penser à cette ville sans la voir par ton regard. Ta vision restera infiniment inspirante pour moi !!

denise a dit…

Je suis bien triste de cette nouvelle, c'est lui avec ces stages qui a commencé à me guider sur le dessin et l'aquarelle, je garderai tous ses petits livrets.

Alphonsine a dit…

J'ai fait mon premier stage de randocroquis cet été à Strasbourg, débutante dans le dessin. Bruno m'a laissé le souvenir d'un homme discret, positif, sachant trouver le meilleur dans l'autre pour faire ressortir ses dons. Il était extraordinaire, si humble et si grand homme, débordant d'idées et d'initiatives magnifiques.
"Merci à toi Bruno pour m'avoir encouragée à poursuivre le dessin. Grâce à toi je passe des heures merveilleuses".
Françoise (de Fribourg)