18.10.12

La maison de l'angle.

Je l'avais repérée il y a un moment celle ci, elle me faisait de l'oeil avec ses trois poubelles quand je descendais la rue Gautier de Biauzat, sorte de bicoque paumée entre deux voies qui ont été élargies, une rescapée des démolitions du quartier.

C'est elle que je voyais quand je sortais du marchand de bonbons étant gamin, la bouche pleine de "bouteilles de coca " acidulées.

Une petite douceur à dessiner.

Encre et stylo Platinum,1h environ, carnet A4 170g/m2, crayon à papier, bic et chewing-gum.

 

3 commentaires:

Emily a dit…

Parfum d'enfance... J'aime bien le trait trembloté :)

silke conquet a dit…

tu assures bien le trait quand même malgré la trouille, ça se serait même pas vu ;-). Génial partage d'un moment teinté de "quand z'étais z'enfant".

Mr Tazab a dit…

..comme quoi, même en situation d'urgence, je ne lâche pas le stylo.
Si c'est pas de l'abnégation d'USK, ça , hein?
Merci à vous deux :)