14.2.13

Lumière des soirs

 Symétrique du matin, le soir est un moment intermédiaire qui sépare les occupations de la journée du vide de la nuit...

La vie active va s'arrêter, on se délasse, on se promène, on se couche, on  fait ses prières ou on se prépare à l'amour...
C'est aussi le moment des rapports sociaux : on se visite, on se réunit, on parle, on boit, on rit ou on pleure...

Le soir est à la fois un moment de la journée (le dernier) qui favorise encore des activités éveillées mais il est aussi le premier moment de la nuit par l'obscurité qui l'envahit et dans cette mesure il est propice à l'exaltation de l'irrationnel...

La lumière à ce moment est particulièrement belle, elle se faufile et rode dans le crépuscule...
Si court est le temps de cette lumière crépusculaire, si bref en est le plaisir de la saisir...
Je la sentais, au fur des secondes qui s'écoulaient, fuir comme si mon crayon et ma boîte de couleur la poursuivait...
N'est-ce pas en neuf soirs que Mémoire conçut des neufs filles les Muses ?

2 commentaires:

Emily Nudd Mitchell a dit…

J'adore la mise en couleurs !

silke conquet a dit…

beouuuutifulll !