6.3.13

Croquis en zone industrielle


Le dimanche matin les routes sont vides, on peut se perdre, puisqu’on a la route pour nous tout seul, et dénicher une petite zone industrielle près de Saint Jean de Védas. Beaucoup de grands cubes et puis enfin la vue convoitée : une cimenterie avec camion toupie au repos, et pas un chat aux alentours. On se cale pour deux bonnes heures et demi, moi au liner, Phil à l’objectif. Clic, clic, clic pour lui, skritchhhhhhhhh très lent pour moi qui construit mes silos du fond tranquillement assise dans le VW, excellent atelier de plein air, et ce qui donne cet angle un peu surélevé, moi qui suis le plus souvent à ras de terre.

 J’ai commencé par le croquis au liner, en commençant par les silos du fond. Puis, je me suis calée sur les espaces négatifs  et j’ai dessiné le camion toupie de l’arrière plan au premier plan, donc d’arrière en avant, chose assez inhabituelle qui a contraint mon cerveau à une sacrée gymnastique, et puis un peu de peur au ventre vu que je ne savais absolument pas comment j’atterrirais sur le premier plan. J’ai gardé en tête le conseil de Didier Millotte, « si tu t’appuies sur des traits et proportions correctes au départ, ça devrait le faire »…. et ça l’a fait, à mon humble avis et œil. Dites moi, ça vous arrive de dessiner d’arrière en avant ? Comment vous démarrer vos croquis de bâtiment, par le bas, par le haut, par le tout ? Moi c’est souvent par le bas, et je monte mes traits, ou sinon par le milieu…. Faut dire que je n’utilise pas de crayon, donc pas de repentir…Pour le silo, j’ai commencé par le rectangle, puis les pattes, puis je suis montée en comptant laborieusement jusqu’à neuf. 
Phil est tombé en panne de batterie, alors on a écourté la visite.
Avant de partir et pour débrider l’esprit, l’œil, la main, et la confiance : deux autres croquis très rapides ceux là :

 

Aquarelle uniquement, et puis plume et encre de chine (pour Stéphane = et vive les tâches !).
Pour le croquis au liner, j’ai rajouté les tons de contrastes au feutre de retour à la maison.

Croquis de plein air, liner fin, aquarelle, plume et encre de chine, feutre B, dans grand carnet 25 cm sur 50 cm.



5 commentaires:

Emily Nudd Mitchell a dit…

Génial Silke ! Et c'est très intéressant de suivre ton process. Et ça marche !

didier millotte - illustrateur a dit…

Super. Bon travail.
(J'ai dit ça moi ? :)

Juliette Plisson a dit…

superbe dessin Silke!
un beau trait bien sûr et à l'aise!! magnifique.
j'aime aussi beaucoup ta petite aquarelle en bas.

Mr Tazab a dit…

Super. Tu te "Gérard-Michelise" sur le premier ( c'est un compliment !)

Cat Gout a dit…

Tu assures en grand format, il est imposant ce silo, tu lui as donné un air de vaisseau spatial, un petit côté Columbia qui me fait rêver ^^, Si, j'ai une question bêtement technique ( parce que j'en ai un grand carnet et zustement, m'interroge ...) comment tu fais pour scanner ? Ou photographier ? Hein :p ? Merci Silke !