7.3.13

Le bon air du Livradois-Forez.



Que faisiez vous le 22 décembre?


Il faisait assez doux en Auvergne ce jour là, du moins à Arlanc, une petite ville située entre la Chaise Dieu et Ambert.
Même sans être expert en géographie auvergnate, vous avez entendu parler d'Ambert je suis sûr: cette peite ville célèbre pour sa fourme et sa mairie devant laquelle il est dangereux de donner rendez-vous à une fille, sous peine de ne jamais la rencontrer, puisqu'elle est ronde (la mairie, pas la fille). L'anecdote est d'Alexandre Vialatte, un de nos monuments littéraires après Blaise.


Donc, ce vingt-deux décembre, en séjour chez ma belle famille qui a acquis à côté d'Ambert une vieille baraque au plancher qui craque, je cherchais un point de vue pour dessiner et montais les étages, observant l'extérieur par les fenêtres aux vieux carreaux "d'époque", tout dépolis (dont l'un, dans le salon, porte une laconique gravure ,"MARCEL", laissée par la main tremblante, dit l'histoire, d'un ancien occupant de la maison appelé sous les drapeaux pour la première guerre mondiale-on ne sait pas s'il est revenu.)

Alors donc, je vais y arriver ( c'est terrible toutes ces digressions, je suis là pour poster un ou deux dessins, non?), donc je suis monté au plus haut, dans le grenier, et j'ai dessiné un moment, assis sur le rebord d'une fenêtre, les pieds dans le vide, la ville qui se préparait pour les fêtes de Noël. Et voilà. Tout au fond, le vert, ce sont les monts du Livradois. J'ai passé une heure trente à prendre le frais de la sorte avec mon carnet sur les genoux.

Et puis allez, un autre, fait dans le petit jardin de cette même maison au mois de mai, sous un pommier en fleurs en buvant le thé, on était en pleine ambiance proustienne. Voici donc la façade côté jardin.
Un petit paradis pour dessiner, cet endroit.



4 commentaires:

Emily Nudd Mitchell a dit…

Quelle fraîcheur dans tes dessins, c'est beau ! La branche d'arbre au premier plan fonctionne super bien. Le tout habillé d'une chouette narration : bravo !

Michel Jacquard a dit…

Toute une histoire, en mots et en couleurs.Un régal.

Cat Gout a dit…

... Fichtre !! J'm'inquiète pour Marcel oO ... Toujours pas rentré ?!! Bravo, ce n'est pas très sérieux de faire l'artiste sur le rebord de la fenêtre, SgrOGNEUGNEU !!T'aurais pu faire tomber ton crayon !! Bon, ça va parce que les dessins sont charmants et qu'il y a plein de chouettes volets mais .... ^^

Marie Vagabonde a dit…

Belle prose Tazab! je trouve que ton arbre au premier plan a quelque chose de maléfique et terrible. Lui seul sait où est passé Marcel, sans doute!!