29.4.13

Les "Petits Riens" du territoire d'Antrain (Ille et Vilaine)

Ma collecte de Petits Riens au mois d'Avril:

 

Samedi 6 Avril 2013. C'est le premier rendez-vous de l'atelier Carnets de voyage, organisé dans le cadre de la résidence artistique "Intime Campagne #3" sur le canton d'Antrain, en Ille et Vilaine (Bretagne). C'est dans les petits chemins de campagne de Noyal-sous-Bazouges (383 habitants) que nous sommes partis croquer les Petits Riens. Une vieille croix de pierre toute moussue se tenait au bout d'un champ, du côté de la Hertauderie. Nous avons bien tenté de nous installer à l’abri du vent pour dessiner, mais le froid nous a vite engourdi malgré nos équipements et nos polaires…




Mardi 16 Avril 2013. Maintenant que Noyal-sous-Bazouges m'a été présenté par ses habitants, je peux y retourner seule pour poursuivre ma collecte de Petits Riens et je savoure la beauté des paysages. En arrivant par Saint-Léger-des-Près par la D87, le panorama est absolument superbe et je ne peux m'empêcher d'ajouter de la couleur !
J’ai juste eu le temps de croquer un Petit Rien en diptyque qu'une nouvelle averse m'a surpris, me poussant à trouver refuge chez "Le Jabin", qui fait en même temps restaurant, traiteur et épicerie : alors autant en profiter pour casser la croûte et prendre un bon dessert !
Surprise : c’est un vrai rendez-vous de bébés ce jour là ! Qui dit que les petites communes de nos campagnes françaises se dépeuplent ?








Mercredi 17 Avril 2013. Revenue sur la commune de Noyal-sous Bazouges, j'ai décidé d'explorer les ruines du château de La Roche, sur les conseils Erwan, pêcheur passionné rencontré à Bazouges.
Il arrive que de drôles de Petits Riens se cachent dans des endroits pas très faciles d’accès….. C’est ainsi que je les découvre au fond d’un vallon tout embroussaillé où coule une petite rivière que j’ai dû franchir périlleusement sur un tronc d’arbre couché en travers. Erwan m'avait bien recommandé de me "méfier des bestioles" en traversant la propriété agricole qui permet d'accéder aux ruines. Heureusement, je ne les ai pas croisées et moi qui ai tant peur des chiens, je préfère ne pas savoir s'il pensait à d'autres animaux que des vaches! Ces croquis m'ont quand même coûté quelques piqûres d'orties et bien d'autres égratignures !





17 Avril 2013. 18 H 47. On fait parfois des rencontres étonnantes sur les petites routes de Bretagne, comme ce curieux menhir surmonté d’une croix, vestige préhistorique christianisé croisé tout simplement sur le bas côté de la Nationale 796 de Noyal-sous-Bazouges à Bazouges-La-Pérouse : c’est le Menhir de Landes-Ros dit aussi Menhir de la Pierre Longue..




Jeudi 18 Avril, 12 H 01. Jour de marché hebdomadaire à Bazouges-La-Pérouse (1872 habitants). Il y a enfin un rayon de soleil et je peux m’installer à la terrasse du café "chez Jany" tout en déjeunant d’un galette – saucisse (le menu préféré des bretons qui mettent le nez dehors). 
David, le directeur du Centre d'art Le Village, et Mickaël Soutif, le jeune artiste qui expose en ce moment à la galerie Rapinel, me tiennent joyeusement compagnie. 



Jeudi 18 Avril, 15H 21. Un dernier petit tour dans Bazouges-la-Pérouse avant de rentrer à la maison. Il pleut de nouveau et je m'abrite à la brocante "le Fouin'art", une boutique qui foisonne de toutes sortes d'objets qui nous plongent dans le passé . Les poupées de foire ont attiré mon attention . Elles se serraient dans un vieux landeau.








Vendredi 19 Avril 2013. 18H30. Encore un croquis de bord de route, cette fois en arrivant à Marcillé - Raoul (821 habitants). J'ai décidé de croquer l'arrivée sur les dix communes du canton pour tenter de cerner les caractéristiques de chacune et d'établir leurs ressemblances et leurs différences au sein du même territoire...



Lundi 22 Avril 2013. 11H 34 - 13H 10. Tremblay (1502 habitants). Je n'ai jamais trop fait attention au temps passé à dessiner sur un même croquis. Aussi ce jour là, eu la curiosité de le noter précisément. Finalement, cela fait un peu plus d'une heure et demie et je ne l'ai pas senti...


Mardi 23 Avril. 18H07. De retour à Tremblay où j'ai passé la journée à faire dessiner les enfants du Centre de loisirs de Perceval, je ne résiste pas à l'envie de croquer la rue principale. On aperçoit juste au dessus des toits le le petit chapeau de tuiles oranges sur le silo que j'ai déjà dessiné la veille dans le panorama précédent.

Avec ces premiers croquis, la collecte des Petits Riens du territoire d'Antrain ne fait que commencer...

Bénédicte Klène, alias Chroni-croqueuse de Petits Riens sur Flickr

1 commentaire:

Bigoudene Sylvie a dit…

Une bien belle collec !