16.10.13

Matin d'automne à Carennac.

La lumière d'automne, y'a pas mieux. Les plans se détachent tout seuls, et c'est comme si le soleil choisissait les couleurs pour moi, ce matin là.
Voici donc un dessin fait par le soleil de onze heure à Carennac (antique cité du Haut-Quercy), pendant que moi, j'étais assis sur le muret près du pont et je regardais tout ça. 
Je comptais les camping-cars qui faisaient demi-tour devant cette citadelle imprenable, je repérais les gobages dans la Dordogne en contrebas, en face de l'île de Calypso, et j'observais les tours de la cité où Fénelon a écrit "les aventures de Télémaque", en me demandant ce qu'il voyait à l'époque, sous sa perruque à bouclettes, en regardant par la fenêtre du château des Doyens où il vécut.




Un peu en dessous, Cat Gout, la sketcheuse à casquette rouge, suçotait ses pinceaux en immortalisant une vieille tour de bric et de broc, prise dans son lierre, qui se dresse là comme une invitation à la vie d'ermite depuis le XVIe siècle.
On a pris là nos dernières petites goulées de soleil, dans quelques semaines la Dordogne apparaîtra sombre et lovée dans une brume cotonneuse, les oiseaux auront fichu le camp, les arbres n'auront plus de feuilles, et le froid nous mordra les doigts quand on dessinera.
Mais ça serait triste, de ne plus avoir de saisons, non?

Un petit coup d'ordi pour rendre plus clair ce dessin fait sur un bout de feuille volante à l'apéro, après une balade aux champignons. De gauche à droite: Mrs Tazab, mes cousins du Lot, et Cat.

2 commentaires:

DESCHAMPS Christine a dit…

Fallait le placer, le mot lépiote, dans un dessin ! Chapeau ! Je me demande si tu pourrais caser des incasables comme céphalothorax ou tricératops...

Catherine Gout a dit…

On peut Christine, Tazab il arrive à nous faire dire absolument tout .... Ah! Houais !! :p
Quel sens de la poésie , et en plus j'ai pas trop trinquée dans cette cène ;) Super !!