30.12.13

En route vers...

vos rêves les plus fous pour 2014...
Bienvenue aux machines de L'île de Nantes !


En cette fin d'année que je ne passais pas très loin de Nantes, j'avais envie de retrouver un peu de la magie vécue à Reims en mai 2011 alors que j'assistais aux déambulations de l'araignée sur le parvis de la cathédrale !
En route pour Nantes donc... Pluie, vent (on n'est qu'à quelques jours de la tempête dirk) ne laissent pas présager que du bon pour la promenade prévue !
Effectivement, alors que nous arrivons sous les nefs, à peine le temps de sortir mon carnet, debout adossée à un pilier... que mon téléphone sonne : l'organisation des machines au bout du fil... L'éléphant ne sortira pas des Nefs aujourd'hui ! Bon ben pour la balade, c'est râpé... Mais il reste la galerie à découvrir ! (croquis très rapides le long de la visite commentée et animée)


Ce projet un peu fou est né de l'imagination de François Delarozière (ses immenses dessins qui servent de préalables aux réalisations sont fabuleux !) et Pierre Orefice... A la croisée des "mondes inventés" de Jules Verne et de l'univers mécanique de Léonard de Vinci...
Se situant dans le site des anciens chantiers navals de Nantes, tout est porteur de sens dans la démarche, les idées, la conception de ces machines qui procurent une réelle émotion au public !

Le projet en cours paraît totalement fou : l'arbre aux hérons fera 50 m de diamètre et 35 m de haut (ici tout se calcule en éléphants, mais je vous fais grâce de la conversion !)... Les 2 hérons qui seront au sommet prendront leur envol 15 m au dessus de l'arbre et bien sûr, des paniers accueilleront les visiteurs !


Dans la galerie des machines, c'est une sorte de laboratoire d'engins... les machines sont fabriquées à échelle réduites et les visiteurs servent de cobayes tout au long de la visite... La galerie apparaît comme un lieu de spectacle vivant avec la mise en scène des différents éléments... C'est ainsi qu'un héron est passé au dessus de nos têtes ou qu'une chenille arpenteuse nous a fait du "moonwalk" sur sa "branche" ! Lorsqu'on traverse la galerie on se retrouve au dessus des chantiers car les machines sont fabriquées sous les yeux des visiteurs !


Bon ben il me faudra revenir pour pouvoir aller à dos d'éléphant d'un monde à l'autre puisque celui ci conduit les visiteurs des Nefs au carrousel des mondes marins... et ceux ci sont aussi soumis aux fermetures en cas d'intempéries !
Allez, un thé à la menthe à défaut de vin chaud... un dernier croquis avant de rentrer et me rendre compte que j'ai une nouvelle fois égaré mon Art Pen !!!

Belle année de rêves à tous !




2 commentaires:

DESCHAMPS Christine a dit…

Bonne année à toi aussi, infatigable croqueuse ! La bise de Bourgogne !

Bigoudene Sylvie a dit…

Merci Christine... que 2014 soit encore plus fructueuse !