28.2.17

Dépression saisonnière en Bourgogne

En fait, il ne s'agit pas de ma dépression mais de celle du temps.  Parce que l'anticyclone des Açores semblent avoir oublié notre adresse... or, pour les correspondants du blog, il s'agit normalement de publier une fois par mois.  Je suis loin de pouvoir tenir le rythme cet hiver, qui ressemble cependant enfin à un hiver, puisque les intempéries et le manque de lumière ne sont guère propices au dessin.  A la place, je vous propose un croquis de mon atelier d'aquarelliste.  Le voilà promu atelier de sketcheuse le temps d'un dessin; ça doit l'étonner !


J'en profite pour rappeler quelques rencontres à venir dont j'ai eu connaissance : le week-end du 18 mars à Besançon (contacts : Arnaud Heidet ou Marie-Odile Mourel, sur Facebook) et celui du 29 avril au Luxembourg (contact : Arnaud de Meyer sur Facebook).  Je devrais y reprendre les choses sérieuses et aérer mes sacs glanés aux symposiums au lieu de m'en servir comme déco d'intérieur... j'ai hâte de retrouver les USk de ces coins-là !

2 commentaires:

Caroline Manceau a dit…

"dépression" ou pas tes croquis sont toujours bôôô... comme d'hab

Sylvie Bargain a dit…

Tu peux nous en faire souvent des dépressions comme ça ! superbe !