15.10.18

1h30 à la dérive, leçon de plomberie (MAJ)

Première entrée, premier dilemme : où s'arrête le sketch, où commence l'illustration ?
Suffit-il que ce soit fait dans un carnet pour que ce soit un sketch ?
Cette vue sur Montreuil-sous-Bois a demandé 30 mn de dessin et une grosse heure d'aquarelle, 1h30 !
Est-ce encore un sketch ?


Montreuil-sous-Bois, 13x42 cm


En citant un film pour décrire la réalisation de ce sketch, "Je n'appelle pas ça voler, mais tomber avec style". C'est une vue depuis le dernier étage d'un immeuble de bureaux du bas-Montreuil, le lien Google Maps est assez représentatif ; j'ai pu me poser dans un coin un midi, plutôt bien installé : carnet bien posé sur le bord d'une fenêtre, point d'eau à portée, gobelets, kleenex.

Evidemment j'ai rencontré plusieurs difficultés et tout se passait plutôt bien jusqu'à la mise en couleurs..

Côté dessin :
Les entrecroisements sur certains toits sont restés mystérieux : enchevêtrements de climatisations et de structures chaotiques trop complexes et éloignés pour être compréhensibles ; j'ai donc essayé de broder, sans trop de succès, heureusement l'œil a trop d'informations à traiter pour remarquer mes entourloupes.
Quelques bâtiments se sont dilatés sans demander mon avis, je m'étais donné la condition de ne pas gommer : des bâtiments ont donc dû maigrir un bon coup ou même simplement disparaître pour que je puisse retomber sur mes pieds.

Côté couleurs :
Un ciel trop saturé à la teinte un peu grisouille perturbait les contrastes, j'ai donc appliqué une couche de gouache blanche pour le mettre plus en retrait (j'ai conservé un peu de l'ancien ciel complètement à droite en souvenir et comme point de comparaison).
Des choix de couleurs malheureux amènent un aspect un peu terne et triste aux couleurs, presque sale, j'avais beau essayer de redresser la barre je fonçais tout de même vers les rochers, le summum étant la grisaille des ombres : pour redynamiser le tout je suis revenu avec un bleu pêchu pour celles du premier plan. Ce n'est presque plus de la peinture mais de la plomberie à ce niveau.
Je vais devoir revoir mon utilisation du yellow ochre et du neutral tint, et toutes les autres tant que j'y suis. Lutter contre ses couleurs retire une grosse partie du fun alors que toute l'énergie devrait être beaucoup mieux utilisée...

Quelques détails, eux, ont un effet positif : les oiseaux qui s'envolent ainsi que les rehauts au stylo blanc.

Globalement le résultat n'est pas épouvantable mais que d'efforts laborieux ! je me suis perdu dans des détails (il faut bien que cette heure et demie soit passée quelque part !), et ma palette de couleurs est à revoir ; à l'occasion je retournerai sur ce bord de fenêtre, en me limitant à 30 mn je devrai faire des choix plus pertinents...

MAJ, une semaine après...
J'ai revu mes couleurs et un peu réfléchit avant de me précipiter. Objectif 30 mn. Je me donne 8 mn de dessin et le reste pour l'aquarelle. Le dessin est bouclé en 7 mn mais l'aquarelle utilisera pleinement les 23 mn restantes...
Voici : Les deux côte à côte, photos dans les mêmes conditions :


Montreuil-sous-Bois, 13x42 cm


Installation :




Je préfère largement la seconde version, plus spontanée malgré ces circonstances...
^__^

6 commentaires:

astrid adelizzi a dit…

Moi j'appelle cela sketcher avec style!
Quand je lis votre commentaire, je cite: "choix de couleurs malheureux", "aspect terne et triste", je me demande si vous parlez bien de la magnifique vue qui figure dans votre post?!!!
Je veux bien prendre des cours de "plomberie" pour le coup.
J'attends la suite car j'adore.

FH a dit…

Merci ! La photo au téléphone flatte les couleurs et mes différentes bidouilles rattrapent en partie l'ennui qui se dégageait à l'origine (si on masque le bas de l'image il n'y a pas grand-chose qui ressort). Ça reste de la bidouille, d'où mon terme de 'plomberie' (quand j'aurai à nouveau accès à un scan je ferai une mise à jour qui sera moins miséricordieuse). J'aimerai m'approcher le plus possible du 'alla prima' alors ces couches ont un goût de purée à la semoule, probablement exagéré, mais concrètement très loin de mon intention première... ^__^

Sophie Valenti a dit…

j'adhère et j'adore aussi ;-)

Nicolas globe croqueur a dit…

le mélange de techniques reste une solution pour corriger les "loupés" ou considérés comme tels. Bravo pouf vos deux résultats. Vous me donnez d'ailleurs une idée pour un prochain article. Mon bureau situé au dessus de centre commercial d'Okabé au Kremlin-Bicêtre offre une vue imprenable sur les tours du chinatown parisien et cela me donne l'idée à mon tour d'en faire une aquarelle. Donc affaire à suivre.

DESCHAMPS Christine a dit…

Pourvu que personne n'aie l'idée de limiter le temps passé sur un sketch pour qu'il continue à mériter l'appellation sketch ! Je me retrouverais à la rue manu militari ! ^^ En attendant, profitons de ces longues plages de sketch au chaud !

Lolo Wagner a dit…

Chacun a une notion différente du rapport entre croquis rapide et dessin achevé.
Christine, comme dirait Gérard Michel "Je prends du plaisir à dessiner, pourquoi essayer de réduire la durée de ce plaisir ?" ;-)