3.1.13

Un rescapé

En me promenant pendant les vacances sur les berges du Rhône, je me suis attardé devant ce pauvre campanile de la place antonin poncet. Esseulé, il est le dernier vestige du grand hôpital de la charité, édifice du XVII ème démoli quelques années avant la dernière guerre pour être remplaçé par la grande poste centrale... un édifice art déco qui n'est d'ailleur pas sans interet...
La grisaille de ce début d'année m'aurait-elle rendu nostalgique!

une question demeure toujours; Pourquoi a-t-il été épargné?

1 commentaire:

Jérôme Motte a dit…

Très joli croquis avec juste ce qu'il faut de traits et de couleurs. J'aime vraiment beaucoup ;-)