23.7.13

L'effet Barcelone

Plus d'une semaine après la fin du Symposium des Sketchers à Barcelone, difficile de revenir au dessin en solitaire dans son petit coin du monde.  J'ai entendu parler d'un "Woodstock" du dessin sur le vif et, franchement, il se pourrait bien qu'on ait frôlé cette intensité en seulement trois jours de partage.  Car c'était bien de cela qu'il s'agissait, de partage.  Aussi bien de la part des instructeurs qui mettaient leurs astuces à notre portée avec une simplicité digne des meilleurs modes d'emploi d'Ikea que de celle des participants, "on" ou "off" confondus, qui ouvraient leurs carnets et leurs cœurs à tous ceux qui se penchaient dessus.

On a goûté à tous les délices de la capitale catalane mais, surtout, on a dessiné, dessiné et dessiné encore !  Dans le cadre des ateliers mais aussi après coup, le soir, entre nous, avec une fébrilité donnant lieu à certaines scènes tout droit sorties d'un film de Kusturica, parfois... Total, me voilà rentrée chez moi avec un annuaire cousu-main prestigieux de sketchers du monde entier, dont certains fréquentent ces pages !  Hi guys !

J'ai été croquée à mon tour, c'est une juste rétribution, et je ne suis pas peu fière d'être entrée dans les carnets de Lynne Chapman ou de Lapin !  Comment remercier tous les organisateurs pour ces moments précieux passés en si bonne compagnie ?  En dessinant, pardi.  Et en essayant de tirer parti aux mieux des conseils prodigués.  Donc, une fois le Symposium conclu, je me suis attelée à la tâche et ai fait mon pèlerinage dans les lieux saints de Barcelone, au sens figuré du terme, pour les sketchers, bien entendu !





Il ne reste plus qu'à tirer le meilleur parti possible de ces moments exceptionnels partagés avec les autres, en se donnant rendez-vous pour de nouvelles aventures, moins lointaines peut-être, mais tout aussi chaleureuses, dans tous les coins de France !  L'été n'est pas encore fini, heureusement, et l'effet Barcelone va me durer longtemps !


7 commentaires:

didier millotte - illustrateur a dit…

Super. J'aime particulièrement le croquis de la boutique de fringues.

DESCHAMPS Christine a dit…

Merci, Didier... les temples de la consommation entrent en ligne de compte, question religion moderne ! ^^

Jublaq a dit…

Super article Christine ! Moi j'aime ton marché bleu :)
Le Woodstock du dessin, c'est bien vrai ça !

Judith Alsop Miles a dit…

Aussi douée en rédaction qu'en dessin ! Merci Christine pour ce témoignage passionnant. Tes croquis sont magnifiques. Moi aussi j'aime particulièrement celui du marché bleu.

DESCHAMPS Christine a dit…

Merci les amies ! Je ne sais pas vous, mais je suis toujours à Barcelone dans ma tête !

Emily Nudd Mitchell a dit…

C'est chouette Christine ! Oui, toujours un peu la cabeza por alla!

Bigoudene Sylvie a dit…

Beaucoup de traitements bien différents, moi aussi un petit faible pour le marché bleu, mais aussi pour ton cloître ! Pour moi, ça a été bizarre d'enchainer aussi vite le départ en Turquie derrière car j'aime bien rester un peu dans l'énergie de ce que je vis !