24.1.14

La Saga du Pommé / Episode 2


Voici la suite de cette saga du "Pommé", avec des Petits Riens que j'ai croqué à l'occasion de cette  fête traditionnelle, réactivée chaque année par un petit nombre d'associations et de particuliers en Ile et Vilaine, du côté de la vallée du Couesnon, dans les cantons d'Antrain, de Liffré et de Saint Etienne en Coglès.

Après la cueillette des fruits, il faut mettre en route d'autres préparatifs avant la fête qui réunira les amis et toutes les générations du village. Il faut d'abord installer une cabane pour abriter les chaudières.

C'est une belle leçon de dessin pour moi. Il faut faire vite et je pense à Fernand Leger et à ses "Constructeurs"...






20 Novembre 2013. A Tremblay, c'est une association qui a organisé  le Pommé cette année. Après avoir monté les tôles de l'abri dans l'après midi,  la soirée est consacrée à l'épluchage des pommes. On discute, on bavarde, on raconte des histoires... Christelle, Paulette, Daniel, Marie-Thérèse, Sylvie, Marie Claude., Anne-Joëlle, Corinne, Laurent et son fils, Lucas, Antony, Marcelle, Renée, Laurent, Alexandra sont amusés de me voir leur tourner autour.







16 Décembre 2013. C'est le début du Pommé à la ferme auberge de Luc et Marie -Armelle Bobon, à la Maison Neuve, à Chauvigné, où la fête va durer deux jours. 
Dès le matin du vendredi, les éplucheurs de pommes sont au travail ! Là encore ça papote sacrément !
 Il faut préciser que, pour réaliser une pelée de Pommé de 100 kg, il faut 250 à 300 kg de pommes (pelées, épépinées et coupées en quartier)…





De leur côté, Luc et Thierry s'activent  à monter les chaudières et leurs cheminées. Ils faut s'assurer qu'elles soient bien de niveau, avant d'installer les "pelles", ces grandes bassines de cuivre dans lesquelles cuira le pommé.



4 commentaires:

DESCHAMPS Christine a dit…

Quelle activité ! Ça sent la pomme jusqu'en Bourgogne !

Didier Millotte a dit…

Chouette ce reportage.

Bigoudene Sylvie a dit…

super reportage... on déplie le carnet comme on épluche une pomme..

Bénédicte Klène , chronicroqueuse a dit…

Merci Christine, Didier et Sylvie… La suite viendra dès que je trouverai un moment pour écrire quelque mots d'accompagnement aux autres Petits Riens croqués et collectés pendant ces fêtes du Pommé...