4.7.14

Rencontrez les correspondants: June PIETRA > Grasse

Portugal, 2007, les villages blancs de l'Alentejo, Montsarraz. Bloc aquarelle Daler-Rowney 20*60
Hello !
Moi c'est June, prononcez Djoon... c'est aussi mon pseudo sur flickr.
Avec un prénom anglais, un nom corse et mes premiers pas faits en Nouvelle Calédonie, faut croire que mes parents voulaient me donner des envies de voyages. Et aujourd'hui, c'est un virus qui ne me lâche pas, j'adore voyager et découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux visages...



Portrait de ma mère et moi, à 5 ans. Aquarelle 24*32
J'ai toujours dessiné, depuis toute jeune et testé toutes sortes de médiums avec ma mère, artiste aussi. L'aquarelle est ce que je préfère. Et jusque là, c'est toujours en voyage que ça me prenait, une envie de tout dessiner, de tout croquer... comme une démangeaison, le pinceau s'agitait dans mon sac, réclamant sa part. Je remplissais alors un carnet "de voyage", à chaque pause un peu de temps dérobé à la course à la visite. Carnets toujours inachevés, plein de blancs et de notes pour plus tard, en me promettant de le finir une fois rentrée. Des carnets comme ça j'en ai d'un peu partout Canada, Madagascar, Vietnam, République dominicaine, Bali...

République Dominicaine, 2006, en mode routard. Carnet fabriqué de papier aquarelle, env 25*15

Canada,  2012, Vancouver, vue depuis le downtown sur les montagnes qui entourent la ville- Carnet Moleskine aquarelle

Madère, 2013- Carnet relié à la main à Barcelone, format A5


Mais voilà, ce que j’aime c’est la magie d’une ambiance, une lumière, des couleurs qui m’inspirent… j’ai beau essayer de capter ça en photo, une fois rentrée, la photo devient un cadre trop figé. D’où la pulsion du dessin sur place et d’où l’inachevé aussi… mais j’ai appris dans la peinture chinoise que le plus important justement c’est le blanc, l’indéterminé où tout est possible...




Ma rencontre avec les Usk, à Paris, en 2012 m’a fait découvrir une autre échelle : celle du coin de ma rue, celle du dessin au quotidien, celle enfin du groupe. Du dessin en solitaire, j’ai découvert le bonheur de dessiner à plusieurs ; de partager ces moments, ça les rends dix fois plus intenses, et même ça décuple le résultat. Au sens propre comme au sens figuré, à chaque rencontre il se passe quelque chose, je dessine différemment. Clermont-Ferrand, Lyon, Sète, et surtout le symposium de Barcelone, l’année dernière, avec ces 72h non-stop de sketching, qui a été une grande claque, comme on aimerait en recevoir plus souvent…


Lyon, Place des Terreaux, avec tout les UsK de France réunis. Carnet Moleskine accordéon, A5, papier fin

Barcelone, symposium 2013, Minuit, ça dessine à tout va, et on en redemande !

Dessiner c’est pour moi comme un état de transe, concentrée dans l’ici et maintenant, attentive au moment présent… aucune pensée qui parasite, juste une attention focalisée, je n’ai pas de démarche particulière, pas de concept à développer. Je suis juste happée par un cadrage, une composition que j’ai envie de montrer. Du coup, je peux passer un moment à chercher le bon angle, ce qui me vaut de me poser à des endroits fort peu appropriés parfois…
Paris, 2013, Bd Richard-Lenoir en bas de mon ancien chez moi.
Bloc aqua Daler-Rowney 300g, 20*40


Bref, je suis bavarde aussi comme vous l’avez remarqué. Depuis peu, j’ai posé mes valises dans le sud de la France, d’où je suis originaire. Vous me trouverez dans le petit village de Cabris, perché face à un vaste panorama sur la baie de Cannes.
Avant, j’ai écumé quelques trottoirs et jardins parisiens, et posté sur le blog Usk Paris. Ah oui, je suis paysagiste aussi, d’où une véritable passion pour les plantes et les grands paysages, vous le verrez vite. Je m’essaye timidement au portrait, et les drink’n’draw entre usks, servent de véritable booster pour moi.
Mes outils de prédilection, des stylos Artpen qui me suivent depuis 15 ans, concurrencés depuis peu par d'autres plumes, Sailor et Lamy, et surtout une petite boite d'aquarelle Lukas, qui n'a plus rien des peintures d'origine, si ce n'est cette patine du temps qu'on aime à conserver...



St Jean Cap Ferrat, 2013, série sur les jardins de la Côte d'Azur.
Carnet Moleskine aquarelle accordéon A5

Au plaisir de partager encore plein d’autres bons moments avec vous tous…



9 commentaires:

Catherine Gout a dit…

Génial Djune :p !! Belle entrée, colorée, lumineuses et chargée d'une formidable énergie ... Bien venue ^_^ à toi !!

DESCHAMPS Christine a dit…

Bienvenue, June, et bravo pour cette longue entrée en matière qui donne envie d'en voir davantage !

Mark Leibowitz a dit…

Hi June - a wonderful introduction. I enjoyed your beautiful watercolors.

Caroline Manceau a dit…

Salut June
Bienvenue chez les USk France. Sympa ton intro et ya du bon aussi, en plus de croquer, à faire les bazarettes... :o)
J'apprécie ta tendre pensée pour ta boite d'aquarelle "patinée"
caro

June Pietra a dit…

Merci pour vos encouragements !
Thank you Mark for your message.

Je prepare la suite de ce pas !

Mr Tazab a dit…

En retard, mais welcome June!

Sébastien ROLLANT a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sébastien ROLLANT a dit…

Bravo June
La cote d'azur se reveille enfin, avec une nouvelle correspondante usk !!!
A+, Seb (NEOPOPCORN)

Vanessa P. a dit…

Cette aquarelle d une photo de 1986 de ta maman et toi certainement reproduction d une photo prise au Golf Hotel ! Fidele à mon souvenir. Cliqué au hasard, je suis tombee au bon endroit. Au plaisir. Vanessa Polian