31.8.16

Sur le Trollfjord en Norvège

Sur le Trollfjord en Norvège

Je me suis "offert" une croisière sur "l'express côtier" Trollfjord, de la compagnie norvégienne Hurtigruten (hurtig = rapide ; ruten = route). C'est un navire très confortable, attirant une majorité de clientèle que je classerais dans le "3ème âge", mais ce n'est quand même pas un de ces palaces flottants hauts de plus de 10 étages, que j'ai croisé au cours du voyage.
12 jours de voyage car j'avais pris l'option aller-retour : de Bergen à Bergen, jusqu'à Kirkenes (à la frontière russe) en passant par le Cap Nord
Le bateau va de port en port en longeant la côte, les escales ne sont jamais bien longues, 3 ou 4 h au maximum, mais souvent 1h, voire moins. Je me précipitais donc à la moindre escale pour faire un dessin, ayant toujours un œil inquiet à ma montre et calculant le temps de retour pour ne pas rater le bateau, qui ne manquait pas de rappeler ses passagers égarés à grands coups de sirène 10 minutes avant le départ. Si je le ratais, je devais gagner rapidement le prochain port par mes propres  moyens !!

Voilà d'abord des dessins faits lors des plus longues escales, où j'avais assez de temps pour m'attaquer à un grand paysage urbain / portuaire sur une double  page du carnet Moleskine
                                                                         Trondheim
                                                                          Tromso

Je devais m’accommoder aussi d'escales plus brèves en choisissant des sujets plus limités. Avec un temps d'autant plus restreint que (je ne sais pas si vous êtes comme moi ?) j'ai du mal parfois à trouver mes sujets, le cadrage qui va me donner envie de me poser. Donc j'erre d'un endroit  à l'autre, prêt à poser mon pliant, mais me ravisant parce que je ne le "sens" pas ce croquis


 Harstad - 20 min (une technique qui permet d'aller
super-vite !)
 Bodo - 1h (ouille, ça passe vite, je mettrais les dernières couleurs un fois rentré sur le bateau !)









Bronnoysund (c'est à la fin du voyage, je suis un peu "repéré" sur le bateau, et plusieurs passagers       viennent voir ce que je fais)

J'ai essayé de faire aussi des dessins depuis le pont supérieur du bateau (pont 9), en plein air, dès qu'on arrivait dans un port, quand l'escale était vraiment trop courte 

                               Deux exemples de croquis à quai : 30 et 45 min

Mais se déplacer au rythme lent d'un navire s'avère une bonne opportunité pour dessiner pendant la traversée. Il faut aller vite, mais les plans lointains (les îles, les montagnes...) restent relativement immobiles. Rapide esquisse au crayon, palette avec seulement 4 couleurs (jaune indien, rose véritable, bleu phtalo -  les 3 couleurs primaires -auxquelles j'ajoute du gris de Payne, le tout en tube de chez Lukas) et c'est parti pour  les mélanges, les fondus dans le mouillé, les petites surtouches dans les parties sèches et les surlignages au crayon.... Un vrai plaisir à faire!!
 10 minutes
 15 minutes
10 minutes

Ça m'a appris à sortir de ma "filière" habituelle (généralement des croquis de plus d'une heure), pour faire des croquis beaucoup plus rapides. Finalement, je vais peut-être maintenant noter le temps passé  pour chaque croquis, je trouve que c'est une indication intéressante !

Par chance, j'ai été gâté par le temps, grand soleil et mer d'huile la plupart du temps (la vraie première semaine de beau temps de l'été norvégien, j'en ai bien profité !) Les paysages sont magnifiques ! Incursions dans des fjords en plus.
Ce qui m'a bien étonné aussi, c'est le nombre d'îles de ce pays : on se trouve rarement devant une mer ouverte, mais le plus souvent naviguant entre îles et continent, passant par des détroits, sous des ponts reliant le continent et les îles, croisant les nombreux ferries qui font la navette.
Dessiner sur un bateau est une expérience, car c'est un petit monde fermé, et le sketcher provoque la curiosité des autres passagers. C'est un excellent moyen de contact avec les autres. Mon carnet a pas mal circulé de main en  main car je le montrais volontiers.
Je vous recommande ce voyage, c'est une belle expérience. Un conseil : réserver longtemps à l'avance, c'est beaucoup moins cher !!

PS : je viens de réaliser que je  me suis autorisé à publier cet article sur des dessins hors de France.... Est-ce possible dans le blog (ils ne figurent pas dans le groupe USK FR bien sûr) ? J'ai vu divers post avec des dessins d'Espagne, ou d'autres pays... mais j'ai un doute !!


10 commentaires:

michel davinroy a dit…

magnifique reportage Gérard , j' aime habituellement tous tes dessins et aquarelles et je trouve que le croquis rapide te convient aussi très bien , certaines vues des montagnes avec reflets marins m' enchantent !

Lolo Wagner a dit…

Salut Gérard,
Les articles sur l'étranger sont tolérés de manière exceptionnelle. Nous souhaitons conserver une spécificité à chaque section nationale, sans toutefois être trop carrés.
Par contre, aucun problème pour les articles traitant de rencontres USk à l'étranger.
Chouette, ta croisière !

Gerard Darris a dit…

Merci beaucoup Michel, trop sympa ton commentaire :-))
Merci Lolo de ta tolérance, j'ai eu un doute quand j'ai posté mon article, et alors je me suis replongé dans les archives du blog pour constater qu'il y a qq très rares dessins de l'étranger
Bonne journée !

Bonnie-Britt a dit…

Je me suis régalée à lire ton reportage et rassure-toi, les croquis rapides te vont à merveille !!

vent de terre a dit…

je suis sous le charme !...J'ai fait une partie de ce pays (circuit en voiture mais on empruntait souvent les bateaux et ferry pour traverser toute cette "eau" !) (reportages sur mon blog en cherchant le tag "Norvège", et je reconnais bien là les paysages et architecture...bravo, et en si peu de temps !

jean-yves sauze a dit…

c'est superbe et tres depaysant de decouvrir ton reportage. pour l'avoir un peu pratiqué, le croquis depuis un bateau n'est vraiment pas facile et comme tu le dit demande de choisir vite, puis d'etre efficace avant toute chose.
c'est dans ces moments que j'ai abandonné le siege pliant et que j'ai commencé à croquer debout. cela impose d'etre rapide car plus inconfortable mais requiert de mettre en couleur des le bateau repartit en se posant alors sur une table.
t s croquis sur le vif des montagnes ont une belle energie, c'est une voie a explorer car tres excitante et le resultat est la!

Claude a dit…

Très sympa ton article, Gérard ! Tes croquis pleins de lumière et colorés me rappellent vraiment un séjour dans la région de Bergen. malheureusement, je ne dessinais pas encore !
Bravo pour les croquis des villages si rapides et néanmoins cernés avec la justesse qui te caractérise !

Gerard Darris a dit…

Merci à tous de vos commentaires sympathiques et stimulants pour moi !
Vent de terre : c'est vrai qu'en passant par la mer, c'est plus facile de voir les côtes
Jean-Yves : je m'installais sur une chaise sur le pont, près du bastingage pour mes croquis rapides. Effectivement il faudrait que j'essaie de dessiner debout pour la mise en place du croquis, mais j'aime être assis pour poser les couleurs, avec le carnet installé sur mes genoux
Merci Claude, la lumière d'été est très belle en Norvège, air transparent, il faudra que tu t'y mettes la prochaine fois que tu y retourneras !

Nieder Eric a dit…

merci pour cette belle escapade graphique !

Gerard Darris a dit…

Merci Eric