6.11.12

Pierre Soulages


Lyon-soulages

Découvrir Pierre Soulages, le peintre du noir, lors d'une nocturne... Un rêve réalisé grâce au musée des Beaux Arts de Lyon pour l'exposition de ce peintre extraordinaire, maître de la lumière et du noir. Je connaissais ses oeuvres en noir, j'ai découvert les noir et blanc, les bleu et noir...

Les gens étaient fascinés par les toiles, ils semblaient s'intégrer dans ce décor extraordinairement sobre qui laisse une belle part à l'imagination. Mon moment préféré : une femme en turquoise et rouge, presqu'une Marianne électrique, devant une toile bleue et noire de geai. Une oeuvre vivante à son insu.

En sortant, on prête une attention particulière au décor de la vie quotidienne, on y trouve des couleurs insolites : comme Picasso et Chagall qui mettent du bleu et du vert dans la peau et dans les façades. Une lumière différente. D'ailleurs, il y a un magnifique nu au bas rouges peint par Picasso, très réaliste, avant qu'il ne commence à jouer avec les formes. "ça remet les idées en place..." dit une admiratrice du peintre de Málaga.public washing machine

3 commentaires:

silke conquet a dit…

super reportage, j'aime comme une découverte peut influencer notre vision et remettre nos compteurs de vues à zéro pour ainsi dire, re-regarder avec des yeux neufs. J'adore ta page de petits portraits et libellules (?).

silke conquet a dit…

... libellules ? (oui, je sais, je peux être lourdingue ;-)...)

Emily Nudd Mitchell a dit…

Oui ! En fait, une libellule. Elle est rentrée tout doucement et elle est restée là un bon moment, sur le sol, sans que personne ne l'écrase. Presqu'un miracle !