18.2.13

à votre bon coeur...

salut, ami(-ie)s du croquis !
Le travail, la famille, les courses, la vaisselle, réviser les freins du vélo, plier le linge...
Toutes ces raisons qui nous laissent peu de temps pour dessiner !
Alors maintenant, dès que je suis immobilisé plus de 10 min, j'en profite.
Régulièrement, je suis à l'établissement français du sang, pour donner de ma personne.



Vu que je suis un habitué, je donne d'autres trucs que du sang: plaquettes, plasma.
C'est un peu plus long qu'un don classique (sang total), qui dure environ 10-15 min, là, on s'installe pour une heure et demi. l'occasion d'étudier de près toute la machinerie...













Bras droit, bras gauche, je n'ai pas toujours le choix, ça explique les croquis très tremblant, dessinés avec l'autre main...
J'aime pas les piqûres.
Dessiner pendant le don, c'est surtout pour sortir du côté médical, dédramatiser et puis surtout, ça m'empêche de tourner de l'oeil !





Rétrospective des dons de ces dernières années. Sélectionnés parmi mes vieux carnets, on peut apprécier la période "feutres à l'eau", la période "crayon de couleur" ou encore "couleur à l'ordi".
Je rajoute la couleur à la maison, c'est pas super pratique de sortir tout l'attirail là bas !
Voilà, à bientôt !

6 commentaires:

Emily Nudd Mitchell a dit…

Bonne idée ! Je ne sais pas si j'en serais capable...

Michel Jacquard a dit…

Question qui pourrait paraître naïve à un médecin mais pourquoi ne pourrait-on pas prélever sur la jambe ? Allez, faites un effort, c'est pour une bonne cause artistique !
( Bien que toi, Ben, la main gauche, ça n'a vraiment pas l'air de te gêner, )

Ben Bert a dit…

la jambe, j'ai refusé pasque j'aime pas me mettre en slip devant tout le monde !

Mr Tazab a dit…

Ça doit pouvoir se faire en jugulaire, et pour le coup, pas besoin de te mettre en slip ;)
Bravo , très belle série, une belle dose d'hémoglobine.

Bénédicte Klène a dit…

Comme je n'aime pas les piqûres, j'ai du mal à regarder, d'autant plus que les couleurs insistent sur le côté pénible de l'expérience. Et pourtant, je trouve cette série sensationnelle !
Tu peux vraiment dire que le dessin coule dans tes veines !
Bravo !

Jublaq a dit…

aaahhhh....