7.4.13

Orient'art

Ah le croquis en direct alors que tout bouge, tout virevolte.. Bien loin du dessin des bâtiments immobiles devant lesquels on peut prendre le temps de comprendre... Là, on n'est pas dans la recherche de la perspective, de la lumière, mais dans le mouvement... Et pour moi, c'est toujours un challenge ! On rajoute à cela les conditions d'un spectacle, c'est à dire en général l'obscurité... Et finalement, on peut dire que le dessin se fait au rythme de la musique, la plume vole et suit les mouvements des voiles et des jupes pour venir en laisser une trace sur le carnet... Traces que je découvre à la lumière le lendemain en ouvrant ma boîte de néocolor !


J'étais donc vendredi à une soirée orientale... dîner, défilé de mode et surtout (pour moi) danses... Des souvenirs me revenaient à la surface en assistant au stress des danseuses dans les loges (le privilège d'y être acceptée étant une ancienne de la troupe dans une autre vie !)...

 
Un plat... arrivée théâtralisée des serveurs... un défilé... Une série de danse... tout s'enchaîne...





 05.04..13 - Cahors

3 commentaires:

Sophie Valenti a dit…

oui quel challenge et tu l'as admirablement bravé sur papier ! On sent également toute ton émotion !

Emily Nudd Mitchell a dit…

Un carnet dans les coulisses !

Bigoudene Sylvie a dit…

Merci les filles... toutes les situations sont à saisir !