4.8.16

Symposium USK à Manchester

Ce n'est pas strictement Urban Sketchers France, mais c'est Urban Sketchers et vu l'ampleur de l'événement, il fallait quand même en parler ici.

Impossible d'obtenir un pass pour me rendre au symposium, mais comme ne suis pas trop adepte des horaires et trucs trop organisés, ça ne m'a pas dérangé de me rendre au symposium en "Off" avec quelques amis sketchers français et belges qui étaient dans la même situation.

La ville est riche de sujets variés, certains coins faisant penser à New York, avec ses immeubles en brique et ses escaliers de secours métalliques, d'autres sont vraiment très architecture anglaise à la Harry Potter ou très contemporains.
C'était enrichissant de rencontrer des croqueurs locaux ou venus de Singapour, Malaisie, Hong-Kong, Espagne, Etats-Unis… en faisant confiance au hasard et à un intérêt commun pour un point de vue.
J'ai rejoint seulement deux sketchcrawls "officiels" durant les trois jours de la manifestation (c'était un peu léger au niveau des propositions de ce côté, mais vu le nombre d'ateliers et démonstrations proposés dans le "On", ça se comprend). J'ai pu m'incruster avec quelques clandestins sur la photo officielle de l'événement !
Photo officielle du symposium, difficile de se retrouver parmi 500 personnes.


Point négatif, j'ai pu constater avec effroi que les langues, c'est comme le croquis, si on ne pratique pas régulièrement, on ne progresse pas, on régresse, même ! Il va falloir retourner à Manchester (avec un grand plaisir) pour retrouver la fluidité de mon anglais.

L'idée d'une rencontre européenne n'entrant pas en conflit avec les diverses rencontres nationales, ni le symposium, germe doucement…

Si vous voulez voir les productions des participants, rendez-vous sur le groupe facebook (ce groupe est visible même si vous n'avez pas de compte facebook) :
https://www.facebook.com/groups/USkManchester2016/

Comme d'habitude sur les événements USK, Marc Van Liefferinge a mis en ligne pas mal de photos sur l'événement lui même ainsi que sur les ateliers.

N'hésitez pas à vous rendre aux prochains symposiums, même sans accréditation. Vous ne serez pas déçus.

3 commentaires:

Marc Dejoux - Carnets et Détours - a dit…

Rencontre Européenne, une excellente idée Lolo !

Michel Jacquard a dit…

Ce que j'ai compris moi, c'est que pour être "accepté" à Manchester il fallait être inscrit ( assez tôt ) et payer ( pas mal). Pour un workshop ça peut se comprendre, mais pour dessiner au coin de la rue, est-ce qu'on est bien dans l'esprit USK ?
En tout cas bravo Lolo pour tes séries.

DESCHAMPS Christine a dit…

Michel, on n'a payé "que" 40 livres pour l'accès aux cérémonies de fermeture et d'ouverte et la participation aux sketchwalks (ouverts à tous de toute façon) et on a reçu un sac de "goodies" en prime. Ca n'était pas excessif et en plus facultatif. Mais je suis d'accord avec toi que la gratuité pratiquée en France est une garantie de bon esprit et j'espère que nous saurons préserver cette particularité tout à notre honneur...