5.5.13

Deux blondes, deux carnets, une ville : Cahors

Jeudi 2 mai, Cahors, Rue Foch, j'ai rendez-vous chez Bigoudène.
Place de la Libération, déjeuner en terrasse suivi du premier dessin. Un dessin de la place. C'est plutôt calme et il fait frais en ce deuxième jour de mai. 



Sylvie me montre des coins cachés de Cahors, le jardin de la sorcière, le jardin du cloître... Place Saint James nous refaisons le plein d'encre blanche et noire. Les vieilles rues tortueuses de Cahors forment de belles perspectives qui invitent à être dessinées. On se fixe enfin rue Nationale à un carrefour entre un bureau de tabac et un bar à vin. Un chien vient poser pour nous quelques instants. Le monsieur du bureau de tabac a pitié de nous et nous amène  une planche en bois pour nous servir d'appui... Avec un tel attirail, difficile de passer inaperçues !



Monstre d'arbre glycine qui recouvre la façade d'une boutique d'antiquités. Sylvie me cherche... je suis cachée entre les voitures, assise sur le rebord du trottoir. Il me manque la couleur glycine... Rayon de soleil, on retire manteaux et pulls. Nuage, on remet tout. 





Place Mittérand, en terrasse, petite bière. Dessin de place équivaut à dessin de personnes. Hommes, femmes, enfants, couples, chiens, pigeons...




Le lendemain nous sommes allées dessiner le pont Valentré. J'avais un peu la pression puisqu'est accroché dans le salon de ma grand-mère un dessin de mon grand-père du fameux pont en question. Géomètre, il dessinait extêmement bien, à l'encre de chine, un dessin très précis.
Je crois bien que nous avions le même angle de vue que celui du grand-père, à flanc de colline. Quel bonheur que d'être dans la nature à dessiner et d'avoir toute l'après-midi devant soi !





Deux heures plus tard moelleux au chocolat pour moi et gateau de crêpes pour la bretonne au Petit Salon sur le boulevard. C'est le moment de faire un duel dessiné. Et là, nous faisons deux découvertes. D'une part nous avons les mêmes formes d' yeux un peu recouverts par les paupières sur l'extérieur, des yeux "bigoudènes" m'informe Sylvie. D'autre part Sylvie a un visage triangulaire et moi rectangulaire.



Enfin, La dame triangle et la dame rectangle ont sabré le champagne . C'est l'anniversaire de Sylvie lundi... Et j'ai tiré au sort le nom de la gagnante du jeu qu'avait organisé Sylvie pour gagner un de ses carnets d’Istanbul.


Je garderai le souvenir d'un très chouette marathon de dessin en très bonne compagnie  !

7 commentaires:

Sophie Valenti a dit…

Bon Anniversaire Sylvie et quelle sympathique journée !
Merci à vous deux :-)

Bigoudene Sylvie a dit…

Merci Julie pour ce petit reportage tout à fait représentatif de nos deux journées de dessin... et puis qu'il tombe aujourd'hui, c'est un joli cadeau... Merci Sophie aussi !

Jublaq a dit…

Bon anniversaire Bigoudène :p

Martine PITTET a dit…

Bon Anniversaire, Sylvie et bravo à toutes les deux pour ce super reportage haut en couleurs et détails intéressants !

Tricot Rayé a dit…

Petit reportage photo rondement mené, qui nous plonge dans l'ambiance et nous régal! bravo pour tous ces jolis croquis! Et un bon anniversaire à Sylvie! :)

bernard verbauwen a dit…

Eh bien voilà un programme qui donne envie , merci pour ce repartage très imagé , et , un peu en retard donc, bon anniversaire Sylvie...

Bigoudene Sylvie a dit…

Merci à tous, ça me fait plaisir de trouver vos petits mots ici (non Bernard, tu n'es pas en retard, c'est aujourd'hui !)