31.8.13

Les Petits Riens en mer d'Iroise

Pour moi comme beaucoup d'entre vous, c'est la rentrée !
Et nous voilà de retour après une jolie coupure de plusieurs jours de vacances ensoleillés. 
Je retrouve ordinateurs, scanners et tous ces appareil sophistiqués qui ont le pouvoir de transformer les dessins de nos carnets de papier en images voyageuses capables de traverser le monde sur les fils du net.
Et je peux enfin partager avec vous ce petit retour en arrière : en Juillet, j'ai retrouvé Eloise II (voir posts du 15/04/2013 et 18/06/2013 ) pour une escapade de quelques jours en mer d'Iroise et quelques sauts de puces tout en naviguant dans les courants entre les îles d'Ouessant, de Molène, la pointe Saint Mathieu, Douarnenez, Camaret, Brest. 

  

Beau temps, mer belle ou vent de brume , ce fut un vrai régal, même si  le vent n'était pas souvent au rendez vous  et si nous n'avons jamais fait autant de moteur au cours d'une croisière !


 


En arrivant dans la baie de Lampaul sur l'île d'Ouessant, nous ratons de peu le dernier coffre disponible  et nous nous trouvons obligés de mouiller, au risque de nous voir déparer sur le fond de laminaires. Je préfère rester à bord au cas où et j'en profite pour sortir mon carnet et mes outils préférés. Les goélands me tournent autour..


Quittant Ouessant pour Camaret, nous passons au large du phare des Pierres Noires qui signale la chaussée mal pavée du même nom . Les courants sont très fort et le vent si faible ce jour là...


Le lendemain, nous croisons devant la pointe Saint Mathieu qui exhibe haut son phare et son sémaphore à côté des ruines d'une abbaye du XI è et XII è siècle. Avançant dans la mer la tourelle rouge des Vieux Moines nous donne un bon repère pour notre route maritime vers l'île de Molène par le chenal du Four.... Toujours pas de vent...


 Là, il me faut faire vite pour croquer. Pas le choix. Vent de brume en arrivant sur Molène et les passes sont délicates à identifier. Yvon est à la barre et moi devant la carte à la navigation : difficile de faire deux choses en même temps .


Cette fois, c'est le retour à Brest où un autre équipage nous attend pour faire la régate de la coupe des deux Phares avec Eloise II... Allez ! un dernier "Petit Rien" "pour la route", croqué rapidement sur le capot de descente alors que le bateau s'engage dans la passe Sud du goulet de Brest.
Je ne retrouverai Eloise II que fin septembre....


2 commentaires:

silke conquet a dit…

ca sent bon la brise du large. Toujours aussi excellant !

Bénédicte Klène , chronicroqueuse a dit…

Merci Silke ! ça fait toujours plaisir d'avoir un petit retour !